Accueil > Tchéky Karyo
 Tchéky Karyo

Tchéky Karyo

Nom : Karyo
Prénom : Tchéky
Date de naissance : 4 octobre 1953
Âge : 66 ans
Nationalité : Turque



L'actualité récente de Tchéky Karyo

Biographie

Tchéky Karyo est né le 4 octobre 1953 à Istanbul, en Turquie. Il grandit à Paris, étudie l'art dramatique au Théâtre Cyrano puis devient membre de la compagnie Daniel Sorano. Il rejoint ensuite le TNS (Théâtre National de Strasbourg) où il interprète le répertoire classique, de "Tartuffe" à "Othello".

Tchéky Karyo apparaît au cinéma pour la première fois dans Le retour de Martin Guerre, et se retrouve nommé au César du Meilleur acteur pour sa prestation dans La balance. D'emblée, il brouille les pistes en tenant des rôles de personnages énigmatiques, voire violents (sa composition dans L'amour braque reste un sommet d'hystérie verbale et gestuelle). Il l'explique ainsi lui-même : “L'environnement dans lequel j'ai grandi, la famille d'où je viens ont fait que je suis souvent allé vers des personnages turbulents, hantés, ambigus, des personnages difficiles, pas forcément au premier rang. Et j'aime montrer ce qui se cache derrière ces personnages.” C'est d'abord Etats d'âme, dans lequel Tchéky Karyo partage la vedette avec François Cluzet, entre autres, mais surtout L'ours, de Jean-Jacques Annaud, dans lequel il est l'un des rares interprètes “humains”, qui le révèlent définitivement au grand public.

Mentor d'Anne Parillaud dans Nikita, Tchéky Karyo se tourne, à l'orée des années 90, vers l'international en figurant tout d'abord dans le biopic Isabelle Eberhardt, aux côtés de Mathilda May. Dans 1492 – Christophe Colomb, il gagne ses galons de star de coproductions et décroche le rôle principal de Nostradamus (encore une biopic), qui ne sera jamais distribué en France.

Enigmatique à souhait dans L'ange noir de Brisseau, Tchéky Karyo alterne encore les films étrangers et français, avant une longue période hors de nos frontières qui démarre avec son rôle de flic véreux dans Crying Freeman. Méchant de GoldenEye et du thriller hollywoodien Bad boys, il enchaîne les rôles sans s'arrêter. Part au Canada pour Les mille merveilles de l'univers, au Brésil pour Terre étrangère, en Italie pour Colpo di coda, Passage vers le paradis et Albergo

Puis Tchéky Karyo retrouve Luc Besson pour Jeanne d'Arc en 1999. Depuis on l'a vu dans des regsitres très variés comme Le baiser mortel du dragon et Un long dimanche de fiancailles.

Filmographie sélective :