Accueil > Banlieue 13 > Secrets de tournage

Banlieue 13
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Banlieue 13 Affiche du film Banlieue 13
 


60 %   (140 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 novembre 2004

Genre : Action.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Banlieue 13

Secret de tournage du film Banlieue 13

Premier volet

Banlieue 13 est une production Luc Besson, et cela se sent. Le cinéaste a confié la réalisation de ce premier opus à Pierre Morel, qui depuis a tourné un produit marketé pour le public américain, Taken. Devant la caméra, Cyril Rafaelli et David Belle, vu s notamment dans Yamakazi. sans oublier Bibi Naceri, frères de Samy Naceri, le héros de Taxi. Sans obtenir des scores faramineux au box-office français, Banlieue 13 a suffisamment bien marché pour d’une suite soit mise en chantier : Banlieue 13 Ultimatum (2009). Une suite mis en scène par Patrick Alessandrin, qui avait signé 15 août…autre production Europa. Mieux ce premier volet s’est bien exporté, rapportant au total près de 10 millions de dollars dans les salles aux 4 coins de la planète, et surtout un vrai pactole en DVD.

Tournage

David Belle, qui fut à l’origine des Yamakazi, a inventé le concept du Parcours, une philosophie de l’action basée sur la mobilité totale en milieu urbain, s’est vu proposer le rôle de Leïto. Il se trouve d’ailleurs de nombreux points communs avec le personnage. Pour interpréter Damien, le flic incorruptible, le choix de la production s’est focalisé sur Cyril Rafaelli, spécialiste des cascades millimétrées. Une partie des extérieurs est tournée dans les cités dortoirs glauques de la Roumanie : là-bas, il est plus facile d’obtenir l’autorisation d’effectuer des cascades sur les tours de bétons. Au fur et à mesure que le tournage avance, les cascades se compliquent. Sans cascadeurs, ou plutôt avec des acteurs qui effectuent leurs propres acrobaties. Pour capturer des actions ultra rapides, Pierre Morel filme la plupart des scènes de cascades et des chorégraphies avec une caméra spéciale à haute vitesse enregistrant 150 images par seconde au lieu de 24 ce qui permet de "découvrir avec un peu plus de confort. On voit ce qui se passe vraiment. Même si finalement au montage, on a ralenti très peu de choses." Le tournage devient de plus en plus complexe au fil des jours pour aboutir aux plus grosses scènes d’action, notamment une incroyable fusillade baston dans une salle de jeu clandestine. Là, il n’y a pas de place pour l’improvisation et les cascades mille fois répétées doivent être reproduites au millimètre prè.

Par zoom-Cinema.fr le 10 novembre 2004.

Dernières réactions sur Banlieue 13

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Banlieue 13" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Banlieue 13.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :