Accueil > Burn After Reading > Secrets de tournage

Burn After Reading
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Burn After Reading Affiche du film Burn After Reading
 


50 %   (98 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 décembre 2008

Genre : Comédie dramatique.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Burn After Reading

Secret de tournage du film Burn After Reading

Deux stars pour le prix d’un !


Burn after reading
marque les retrouvailles entre les frères Coen et George Clooney après O’Brother et Intolérable cruauté. Le beau gosse d’Hollywood retrouve à cette occasion Brad Pitt, nouveau venu dans l’univers des frères Coen. George Clooney et Brad Pitt, deux stars pour le prix d’un ! Une opération juteuse pour les deux réalisateurs : c’est la première fois qu’un de leurs films devient numéro un au box-office américain. Merci qui ?

Les frères Coen, des réalisateurs prolifiques

Pour les Frères Coen, le fait que Burn After Reading fasse suite à No Country For Old Men - Non, Ce Pays N’est Pas Pour Le Vieil Homme relève davantage d’une question de planning que d’une volonté délibérée d’orienter leurs histoires dans une certaine direction.
Joel Coen explique : "nous avons écrit le script de Burn After Reading à peu près au moment où nous étions en train de travailler sur l’adaptation de No Country For Old Men - Non, Ce Pays N’est Pas Pour Le Vieil Homme".
Ethan Coen précise : "l’idée de ce film est partie de notre envie d’écrire des rôles différents pour des acteurs et actrices que nous connaissions bien. Nous pensions que ce serait amusant de confronter George Clooney, Richard Jenkins, Frances McDormand et Brad Pitt. Nous avions déjà travaillé avec eux tous, sauf avec Brad Pitt, et nous avons imaginé un mélange de personnages et une histoire à l’intérieur de laquelle il serait intéressant de voir évoluer ces acteurs."
Joel Coen note : "nous avons travaillé avec George et Richard deux fois, et au moins quatre avec Fran, et ils font partie des acteurs qui nous inspirent. Ils nous donnent envie d’écrire des rôles spécialement pour eux. Nous n’avions pas non plus travaillé avec John Malkovich, mais cela faisait longtemps que nous en avions envie. Nous avons écrit son rôle exprès pour lui, et ça a été jubilatoire ! "
Les deux frères expliquent : "les personnages de Burn After Reading sont des andouilles, mais des andouilles sympas. Nous avons demandé à nos acteurs de réveiller l’andouille qui sommeillait en eux..."
Joel Coen précise : "ce film parle de gens entre deux âges qui traversent tous une crise professionnelle, personnelle et sexuelle en rapport avec des questions de sécurité nationale. Du coup, cette histoire se déroule forcément à Washington. l’intrigue concerne la Central Intelligence Agency et le monde du fitness, et elle raconte ce qui se produit lorsque ces deux univers se croisent puis se heurtent de front. On y trouve aussi certaines choses à propos des rencontres sur Internet...S’il faut donner à ce film une étiquette, on peut dire que c’est une comédie. Nous en avons déjà fait plusieurs. Mais l’univers de Washington, des espions et des intrigues... tout ça, c’est nouveau pour nous.» Joel révèle : «Il y a bien longtemps, nous avons réalisé notre propre adaptation en Super 8 du livre d’allen Drury «Advise and Consent» (qui a été porté à l’écran par Otto preminger sous le titre Tempête à Washington). Ç’a été la dernière fois que nous avons tenté une exploration des arcanes de l’espionnage et de la politique..."
Ethan Coen précise : "comme dans «Advise and Consent», Burn After Reading est une intrigue où le personnel et le politique sont imbriqués, avec une pointe de mélodrame. On pourrait aussi dire que Burn After Reading est notre version d’un film à la manière de Tony Scott, sans les explosions !"


Le style visuel des personnages


George Clooney
déclare : "les rôles que j’ai interprétés pour ethan et Joel Coen forment ce que nous appelons «ma trilogie d’idiots». lorsque nous avons fait les essayages costumes pour mon personnage, j’ai demandé à Mary Zophres, la costumière, si je pourrais porter une chaîne en or. À partir de cet accessoire, tout s’est mis en place de façon naturelle. Je savais très exactement à quoi devait ressembler ce type. le pantalon bien haut sur la taille, un peu ringue... J’avais le sentiment d’être vraiment loufoque avec ce personnage, c’était un peu déconcertant pour moi. Mais quand j’ai vu Brad Pitt se balader en short de lycra moulant, j’ai su que j’étais dans le ton !"
En dehors des personnages et de leur interprétation, l’esthétique et l’atmosphère du film sont également des éléments clés aux yeux des Frères Coen. Jess Gonchor, le chef décorateur, note : "ils m’ont dit : «Commence par nous expliquer ce que tu veux faire, et à partir de là, nous te ferons des suggestions.» Burn After Reading se déroule à Washington de nos jours. Il n’y a pas de couleurs éclatantes, mais elles sont suffisamment vivantes quand même. Nous avons choisi un style visuel naturel, même si beaucoup des décors sont légèrement décalés, comme l’est d’ailleurs le film lui-même. Il n’y a rien de vraiment outré, mais il y a des choses qui ne sont pas exactement justes, qui sont un peu biaisées. prenons par exemple l’intérieur de l’ambassade russe que nous avons construit en studio, aux Steiner Studios. Pour un des bureaux, nous avons bâti une salle dont le plafond se trouve à une hauteur de 4,30 m. les murs sont nus, sauf une photo encadrée du président russe Vladimir poutine, qui mesure moins de 50 cm et est accrochée très haut. Il faut se dévisser le cou pour la regarder !»

Mary Zophres a elle aussi fait face à quelque chose de peu ordinaire. Elle explique : "lorsque je lis un scénario de Joel et Ethan, cela évoque toujours pour moi la manière exacte dont les personnages vont être habillés. Ils n’ont même pas besoin de préciser «il ou elle porte ceci ou cela». Être engagée sur chacun de leurs films fait de moi la chef costumière la plus chanceuse de tout Hollywood, c’est certain. Mais là, le défi était de taille : il fallait donner à George Clooney et Brad Pitt l’allure de types ordinaires ! Comment faire passer George Clooney, superstar d'Hollywood, pour quelqu’un comme Harry Pfarrer, un banlieusard de Washington ? La courte barbe qu’il s’est laissé pousser et la chaîne en or ont été la clé. Quant à sa tenue «spéciale rendez-vous galant», nous lui avons dégoté une chemise à carreaux avec une veste et un pantalon de sport, et ça fonctionne à la perfection. Son image de séducteur en prend un coup, j’en ai peur..."


George Clooney avait déjà descendu de gamme en matière de vêtements pour son rôle oscarisé dans Syriana. Il était donc rompu à une telle transformation. Mais pour Pitt, c’était une première... La chef costumière explique : "Brad est un vrai ringard dans ce film. Lyn lui a créé une coiffure avec les cheveux tout droits sur la tête et une horrible bande blonde au milieu. Cette coiffure fait beaucoup pour son personnage. Tout comme sa tenue de sport. Je ne crois pas qu’on ait jamais vu Brad Pitt en short. Pour son premier essayage, il est arrivé vêtu avec soin, comme toujours, et bien sûr il est dans une forme physique impeccable. Mais en short, avec ses chaussettes de sport et ses chaussures bien blanches, il a l’air... un peu bêta. "

Par zoom-Cinema.fr le 10 décembre 2008.

Dernières réactions sur Burn After Reading

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Burn After Reading" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Burn After Reading.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :