Accueil > Le Jour où la Terre s'arrêta > Secrets de tournage

Le Jour où la Terre s'arrêta
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Le Jour où la Terre s'arrêta Affiche du film Le Jour où la Terre s'arrêta
 


50 %   (48 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 décembre 2008

Genre : Action.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Le Jour où la Terre s'arrêta

Secret de tournage du film Le Jour où la Terre s'arrêta

15 ans

Le présent long-métrage est le remake du film Le Jour Où La Terre S'Arrêta de Robert Wise, 1951. En tête d'affiche, Keanu Reeves, qui se fait rare et choisiit ses films depuis Matrix. A ses côtés, Jennifer Connelly (Blood Diamond, Ce que pensent les hommes) et fils de Will Smith, Jaden Smith.

Ce projet a mis près de 15 ans à voir le jour ! Tout remonte en 1994, année où le grand public découvrit Keanu Reeves dans Speed. L'acteur était le premier et unique choix de Erwin Stoff pour le rôle de Klaatu.  Erwin Stoff : "au moment de la sortie de Speed, je me rappelle avoir été dans un bureau d'un producteur de la Fox. Derrière son bureau il y avait une affiche du Jour où la Terre s'arrêta. Et en l'attendant, j'ai eu cette idée... Et je lui ai suggéré de développer un remake avec Keanu Reeves. A l'époque ça semblait être une bonne idée de départ. Mais comme c'est toujours le cas à Hollywood, il a perdu sa place peu après. Il a fallu attendre 15 ans pour qu'un scénario atterrisse sur mon bureau : Le Jour ou la Terre s'arrêta."

Nouvelle version


Cette nouvelle version comme le long-métrage film original (l'arrivée d'extraterrestres porteurs d'un message pour l'humanité). Cependant le message a quelque peu évolué. Dans Le Jour où la Terre s'arrêta de 1951, Klaatu venait avertir les humains des dangers de la bombe atomique. Devant la caméra de Scott Derrickson, cet être venu d'ailleurs vient alerter le monde sur ses mauvaises pratiques vis à vis de l'environnement. Vous avez dit tendance ?

Notes d'intention

Keanu Reeves nous parle de on personnage: "en racontant cette histoire aujourd'hui, nous avions l'opportunité de tendre un miroir révélateur de notre relation avec la nature. Cette fable spectaculaire nous pousse à considérer l'impact que nous avons sur notre planète. Il est question de notre survie et de celles de toutes les espèces qui peuplent cette terre."

Le style

Le réalisateur Scott Derrickson voulait élaborer un style visuel précis : "nous voulions que le film ait une identité visuelle forte, que ce soit en terme de coloration, de mise en lumière ou de décors, mais nous ne voulions pas perdre l'aspect réaliste pour autant. Le film est expressionniste et stylisé, mais pas au point que peuvent atteindre des oeuvres reposant uniquement sur le graphisme ou le côté "comics"."

Le traitement de l'image

Scott Derrickson, le réalisateur, a apporté un soin tout particulier au traitement de l'image. Le cinéaste a d'ailleurs choisi de tourner sur pellicule et non en numérique haute définition, pour privilégier un certain type de grain et de rendu. L'un des plus gros défis techniques de l'équipe du film fût sans conteste la recherche de l'apparence non-humaine de Klaatu : et c'est en réfléchissant au corps du personnage que les responsables des effets spéciaux ont fini par décider de représenter Klaatu comme une entité de lumière.

Par zoom-Cinema.fr le 10 décembre 2008.

Dernières réactions sur Le Jour où la Terre s'arrêta

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le Jour où la Terre s'arrêta" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le Jour où la Terre s'arrêta.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :