Le silence des agneaux
Critique du film

Affiche miniature du film Le silence des agneaux Affiche du film Le silence des agneaux
 


52 %   (65 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 avril 1991

Genres : Epouvante, Policier.
Nationalité : Américain

Critique du film Le silence des agneaux (8 / 10)

CA VA SAIGNER !


En prime de la redécouverte de Jodie Foster après sa prestation dans "Taxi Driver" de Martin Scorcese, ce Silence des agneaux délivre un plaisir certain à voir l'inquiétant et ambigu Anthony Hopkins - alias Hannibal Lecter - manipuler ses interlocuteurs tout autant que les spectateurs, non sans une certaine félicité. D'où des scènes franchement tendues, qui feraient passer "Scream" et consorts pour un aimable feuilleton de dimanche après-midi. L'ensemble est d'une noirceur réjouissante et le réalisateur joue habilement sur les clairs-obscurs pour mieux attiser notre curiosité et notre tension. Soit l'utilisation avec parcimonie et succès des recettes qui ont fait le succès des maîtres à penser Alfred Hitchcock et Roger Corman (qui fait d'aileurs ici une apparition). Résultat : dix ans après, le suspens fonctionne toujours. A tel point que le film de Jonathan Demme est devenu un classique du genre, influençant bon nombre de films contemporains (en tête Les rivières pourpres).


Par zoom-Cinema.fr le 10 avril 1991.

Dernières réactions sur Le silence des agneaux

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le silence des agneaux" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le silence des agneaux.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :