Accueil > Minority Report > Secrets de tournage

Minority Report
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Minority Report Affiche du film Minority Report
 


50 %   (57 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 2 octobre 2002

Genre : Science-Fiction.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Minority Report

Secret de tournage du film Minority Report

Première collaboration

Adapté d'une nouvelle de l'auteur de science-fiction Philip K. Dick, "Minority Report", fut publiée pour la première fois en 1956 dans le journal Fantastic universe. L'auteur de SF était déjà à l'origine de films tels que Blade Runner ou encore Total Recall.
A l'origine Matt Damon devait jouer le rôle de l'inspecteur Ed Witwer, le héros de Minority report. Mais le comédien ne put assurer le tournage en raison d'emploi du temps incompatible avec le tournage d'Ocean's Eleven. La star montante Colin Farrell le remplaça au pied levé.

Et malgré le semi-échec d"Intelligence Artificielle" Steven Spielberg continue à affectionner la science-fiction, genre qui a fait son succès. Mais si le réalisateur a tout de suite été emballé par le sujet, c'est en revanche Tom Cruise qui se trouve lié à la naissance de Minority Report.

Durant le tournage de Eyes wide shut, le comédien tomba sur la nouvelle de l'auteur Philip K. Dick. Conquis, il décida immédiatement d'en faire part à Steven Spielberg en vue d'une adaptation cinématographique. Steven Spielberg, réalisateur contemporain le plus influent associé à la superstar. On peut difficilement rêver plus belle affiche. Les deux stars ne cessaient de se croiser et envisageaient depuis longtemps de collaborer ensemble. Leur première rencontre remonte à 1983, à l'époque de Risky Business (qui révéla le jeune Tom Cruise). Mais le projet a mis longtemps à se mettre en place : le tournage du film a d'abord été décalé de deux ans : Tom Cruise bossait sur M: I - 2 (Mission: impossible 2) et Steven Spielberg sur A.I. Intelligence artificielle.

Univers

Un soin particulier a également été apporté à l'environnement et l'univers qui devait être cohérent : Steven Spielberg a souhaité que le public voie en Minority Report "une extension du monde actuel". Une extrapolation qui permette de le percevoir comme une évidence, afin que le spectateur finisse par l'oublier pour concentrer toute son attention sur le mystère. Le cinéaste a rassemblé seize spécialistes du futur pour définir au mieux ce que sera notre futur en 2054.

Les plus grands spécialistes en technologie, environnement, lutte contre le crime, médecine, transports, informatique ont été réunis afin de discuter de ce que sera le future dans cinquante ans. Le réalisateur a ainsi convié dans un hôtel de Santa Monica des scientifiques du M.I.T. tels que John Underkoffler mais également des urbanistes, des architectes, des inventeurs ou des écrivains tels que l'auteur de "Generation X", Douglas Coupland. Rien que çà. Quant à la photographie, elle tient une place primordiale dans le film. D'où une image granuleuse, froide, ancrée dans l'univers âpre et brutal du film noir. Tout le contraire des couleurs chaudes d'A.I. Intelligence artificielle

A noter enfin un certain nombre de références à son ami Stanley Kubrick (les deux réalisateurs de génie étaient d'excellents amis). On peut ainsi citer parmi les nombreux clins d'oeil : le personnage de Max von Sydow est nommé Burgess comme l'auteur du roman Orange mécanique (1971), Anthony Burgess. Et quand l'agent Anderton interprété par Tom Cruise subit une opération des yeux, ils sont maintenus par des attaches très proches de celles utilisées sur Alex dans Orange mécanique. Le personnage d'Anderton est d'ailleurs assez proche de celui d'Alex, héros d'Orange mécanique. Comme lui, il est accroc aux drogues et aime la musique classique...

Par zoom-Cinema.fr le 2 octobre 2002.

Dernières réactions sur Minority Report

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Minority Report" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Minority Report.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :