Accueil > Nos jours heureux

Nos jours heureux
Fiche Film

Affiche miniature du film Nos jours heureux Affiche du film Nos jours heureux
 


55 %   (42 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 28 juin 2006

Genre : Comédie.
Nationalité : Français

zoom Max

Nos jours heureux nous plonge dans une colonie de vacances. Chacun en ressortira différent !

Résumé

Vincent Rousseau dirige pour la première fois une colonie de vacances et se retrouve plongé pendant trois semaines dans l'univers des colos avec petites histoires et gros soucis à la clef! Vincent se retrouve alors confronté à la vie mouvementée du camp, de ses animateurs plus ou moins professionnels et des ados pas toujours évidents à gérer...

Critique de la RÉDAC

PAS DE VIOLENCE, C'EST LES VACANCES


Retrouvailles plus que réussies entre le tandem Eric Toledano / Olivier Nakache et Jean-Paul Rouve, qui avaient déjà collaboré une première fois pour Je préfère qu'on reste amis. Après cette gentillette comédie, les trois complices passent la vitesse supérieure, pour le plus grand ... Lire la suite »

Secret de tournage du film

Retrouvailles


Nos jours heureux
marque les retrouvailles entre le tandem Eric Toledano / Olivier Nakache et Jean-Paul Rouve, après Je préfère qu'on reste amis. Depuis, le comédien a fait du chemin et gagné en épaisseur. Il est quasiment devenu"bankable". Nos jours heureux devrait confirmer ce statut. De Je préfère ...

Lire la suite »

Fiche Technique


Sortie en France : 28 juin 2006
Sortie USA : Non daté
Titre français : Nos jours heureux
Titre original : Nos jours heureux
Réalisateurs : Eric Toledano, Olivier Nakache. Genre : Comédie.
Durée : 01h43
Nationalité : Français
Produit en : 2004
Distributeur : Non disponible

Dernières réactions sur Nos jours heureux

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Nos jours heureux" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Nos jours heureux.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :