Accueil > Jean-Paul Rouve
 Jean-Paul Rouve

Jean-Paul Rouve

Nom : Rouve
Prénom : Jean-Paul
Date de naissance : 26 janvier 1967
Âge : 52 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Jean-Paul Rouve

Biographie

Révélé par Gérard Jugnot dans Monsieur Batignole, l’ancien membre des Robins des Bois Jean-Paul Rouve devient un acteur indispensable, voir "bankable", alternant avec le même talent et succès divers genres .


Jean-Paul Rouve
est né le 26 janvier 1967 à Dunkerque. Comme José Garcia et tant d’autres, Jean-Paul Rouve fait ses premiers pas sur les planches grâce au cours Florent. Une prestigieuse école. Si le jeune comédien ne bénéficie pas comme l’acteur de La Vérité si je mens ! 2 des conseils avisés de Francis Huster, son professeur n’en reste pas moins prestigieux : Isabelle Nanty. C’est dans ce cadre qu’il fera la connaissance de ses comparses. Un certain Maurice Barthélémy. Mais aussi Pierre-François Martin-Laval, Marina Foïs. Ensemble, il formerons une bande qui ne tardera pas à percer : Les Robins des Bois. Dominique Farrugia les repère et les lance via sa chaîne Comédie sur le satellite, puis direction Canal Plus, où leur côte de popularité explose. S’ensuit alors un passage du petit au grand écran. Quoi de plus naturel pour un Dunkerquois de rendre hommage au Karnaval ? Jean-Paul Rouve y donne la réplique à Sylvie Testud. S’ensuit divers seconds rôles, des apparitions le plus souvent comme dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat et Tanguy d’Etienne Chatilliez.


Mais la reconnaissance de ses pairs et du public, il la doit à Gérard Jugnot.L’acteur tournera à plusieurs reprises avec le comédien-réalisateur de la bande du Splendid : Monsieur Batignole, qui s’intéresse à la France sous l’occupation. Il y campe avec un certain bagoût un collabo franchement haïssable, avec sa moustache. Puis Boudu, remake avec Gérard Depardieu. Le monde du cinéma étant très petit, il ne tarde pas à donner à nouveau la réplique au monstre sacré du septième art dans Je préfère qu’on reste amis. Avant de tourner toujours sous l’égide des mêmes réalisateurs Nos jours heureux. Le succès surprise de l’été 2006. Un joli film sur les colonies de vacances, avec également Marilou Berry et Omar Sy. 1 million 500 mille entrées à la clé.

Peu à peu Jean-Paul Rouve devient un acteur indispensable, voir "bankable", alternant avec le même talent et succès divers genre : le drame (Le temps des portes plumes, facteur dans Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet, père d'Edith Piaf dans La Môme d’Olivier Dahan avec Marion Cotillard et surtout la comédie (Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, RRrrr avec ses complices Les Robins des Bois, L’île aux trésors d’Alain Berbérian). Parmi ses prestations les plus remarquables, citons Podium de Yann Moix, où il campe un sosie hilarant de Michel Polnareff.

Toujours juste, tour à tour émouvant et drôle, Jean-Paul Rouve ne cesse de prouver de rôles en rôles qu’il devient incontournable, ne déméritant pas son César de meilleur espoir masculin obtenu en 2003 pour Monsieur Batignole. Fort de ces succès, il passe à la réalisation en 2008 avec Sans arme ni haine ni violence.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :