Accueil > Quantum of Solace > Secrets de tournage

Quantum of Solace
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Quantum of Solace Affiche du film Quantum of Solace
 


50 %   (44 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 29 octobre 2008

Genre : Action.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Quantum of Solace

Secret de tournage du film Quantum of Solace

Un film dans la continuité de Casino Royale

On ne change pas une équipe qui gagne. Le parti-pris des producteurs de la saga James Bond d’avoir recours à un nouvel acteur (Daniel Craig) et mettre en avant un côté plus réaliste, a porté ses fruits : Casino Royale s’est révélé l’opus le plus rentable de toute la série des aventures de 007. Daniel Craig enfile donc naturellement et à nouveau le costume de l’agent secret. En revanche Eva Green n’apparaît plus au générique, son personnage étant mort dans Casino Royale. Entre deux épisodes de 007, les deux comédiens se sont tout de même retrouvés sur un plateau de cinéma pour une autre saga : A la croisée des deux mondes. Le casting de Quantum of solace demeure également composé du français Mathieu Almaric (tout juste auréolé de son César pour Le scaphandre et le papillon), qui incarne ici le nouveau méchant. Sans omettre une James Bond Girl inconnue du grand public, Gemma Aterton. La comédienne a été repérée lors sa participation dans la pièce de Shakespeare "Love’s Labours Lost". Elle qui a étudié l’art dramatique à l’Académie Royale. Au cinéma on l’a vue dans St. Trinian’s. Troisième nouvelle recrue enfin : Olga Kurylenko vue notamment dans Hitman. A leurs côtés enfin de nombreux comédiens ayant déjà participé aux précédents épisodes de 007 : Judi Dench (M), Jeffrey Wright (Felix Leiter) et Giancarlo Giannini (René Mathis). Derrière la caméra, Marc Forster, réalisateur Oscarisé pour A l’ombre de la haine.

Un réalisateur dur à trouver

Le tournage du nouveau James Bond a débuté le 11 janvier 2008. Avant même la sortie de Casino Royale, l’idée d’une suite d’imposa très vite. Dès juillet 2006 EON Productions annonça que Bond 22 serait basé sur une idée originale du producteur Michael G. Wilson. Dans un premier temps, plusieurs cinéastes furent envisagés pour mettre en scène ce nouvel épisode. Le nom de Roger Mitchell, qui avait déjà travaillé avec Daniel Craig sur Délire d'amour et The Mother, circula un temps.
Les scénaristes Neal Purvis et Robert Wade ont terminé d’écrire le script en avril 2007. Les mois suivants, Paul Haggis, qui avait déjà travaillé sur Casino Royale, débuta finalisa le scénario de Quantum of Solace. Paul Haggis refusa à son tour le poste de réalisateur. Le choix s’arrêta donc sur Marc Forster. Fait unique dans l’histoire de 007, Forster demeure le premier réalisateur d'un James Bond à ne pas être originaire du Commonwealth. Né en Allemagne, le cinéaste est surtout connu du grand public pour son long-métrage A l’ombre de la haine, qui avait permit à Halle Berry de remporter un Oscar.

Le marketing

Comme dans toute production de cette envergure, la production distille les informations au fur et à mesure. Une conférence de presse le 24 janvier 2008 aux studios Pinewood a permit d’officialiser le titre du nouveau long-métrage, et dévoiler les premières photos officielles. Le titre reprend le nom d'une des nouvelles composant le recueil de Ian Fleming, "For Your Eyes Only", "Rien que pour vos yeux" en français. Le titre du film restera Quantum of Solace pour la sortie dans l'hexagonale du long-métrage, le 31 octobre 2008 soit un vendredi (et non un mercredi, jour traditionnel des sorties en France). Deuxième étape, la bande-annonce. Cette dernière sera diffusée le 2 juillet 2008 au pays de l’oncle Sam lors de la sortie du film Hancock, avec Will Smith. Pour le reste du monde, la production a choisit de jouer la carte d’Internet, plus efficace et pertinente, l’été n’étant pas traditionnellement une période de grande fréquentation des salles obscures en Europe, contrairement aux Etats-Unis. Franchise largement rentable, la saga James Bond s’accompagne également de produits dérivés. Conscient des retombées économiques d’un tel film, Activision a acquis les droits exclusifs pour développer et réaliser les jeux tirés de la saga dès septembre 2007. Côté littérature, les éditeurs se frottent également les mains. Les héritiers d'Ian Fleming (créateur du personnage) ont demandé au romancier britannique Sebastian Faulks d’écrire le 15ème roman des aventures de 007. Son titre : Le Diable l’Emporte (Devil May Care). L'action se situe en pleine guerre froide, en 1967, et mène James Bond à Paris, Londres et au Proche-0rient. Ce nouveau roman pourrait être adapté au cinéma. Le Diable l’Emporte est sorti en France le 4 juin, chez Flammarion. Enfin James Bond, c’est également une musique culte. Pour interpréter le nouveau générique, la production pensa un temps à la surdouée mais trash Amy Winehouse. Cette dernière déclina l’offre, et sera finalement remplacée par le duo Jack White / Alicia Keys. Cette dernière alterne carrière musicale et cinéma (Mise à prix)

Par zoom-Cinema.fr le 29 octobre 2008.

Dernières réactions sur Quantum of Solace

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Quantum of Solace" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Quantum of Solace.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :