Accueil > L'actualité de 2010 > septembre 2010 > Des hommes et des dieux, un phénomène unique !

Des hommes et des dieux, un phénomène unique !

C'est officiel !, Cinéma - Le 24 septembre 2010 à 08h05

Mais qui arrêtera Des hommes et des Dieux ? Le film de Xavier Beauvois est pour la 3 ième semaine consécutive en tête du box-office français avec 435 000 entrées ! Un joli exploit, au regard du sujet sérieux de ce long-métrage porté par Lambert Wilson.

Grand prix au festival de Cannes 2010, le film combine succès critique et public.  "Des Hommes et des Dieux", Grand Prix à Cannes et qui représentera la France aux Oscars à Hollywood en mars prochain, va poursuivre sa carrière en troisième semaine avec 424 copies, y compris dans les petites villes.

Ce qui explique cet engouement pour un film austère et sur un sujet aussi grave  (l’enlèvement puis l'assassinat de sept moines français en Algérie en 1996) c'est justement son originalité: "c'est un sujet profond, en rapport avec la mort et l'engagement religieux, dans un esprit pacifique et réunificateur" selon le directeur-général de Mars Distribution, Stéphane Célérier.

Autre précision du directeur :  "le film attire une clientèle généralement adulte, et qui va plutôt rarement au cinéma, un public très large aussi bien composé de cinéphiles, que de catholiques et de spectateurs occasionnels."

Mars Distribution note également, dans un communiqué, qu'il a réussi à s'implanter partout sur le territoire, avec un succès égal à Paris et en province, avec les meilleurs résultats enregistrés en Bretagne et en Alsace.

Examinons également le reste du box-office avec le joli démarrage pour Hors-la-loi avec Jamel Debouze. 300 000 tickets vendus.

Du coup The Town de Ben Affleck rétrograde en troisième position.

Les grosses productions n’arrivent qu’en 4 ième et 5 ième position : 200 000 entrées pour Resident evil : Afterlife 3D. 200 000 tickets vendus également pour Mange, aime, prie avec Julia Roberts.

Par Hervé.



Pas de commentaire pour le moment, soyez le premier !




Soyez de la partie, écrivez votre commentaire ou réaction !


       Email

Votre réaction :