Accueil > Jacques Villeret

Jacques Villeret

Nom : Villeret
Prénom : Jacques
Date de naissance : 6 février 1951
Date de décès : 28 janvier 2005
Nationalité : Français



L'actualité récente de Jacques Villeret




Biographie

Toujours dans le même registre, il fait rire aux éclats les spectateurs dans le rôle d'un nazi maladroit dans Papy fait de la résistance ou encore en temps qu'inspecteur du services d'hygiène de Black micmac.

Mais ses premiers amours lui manquent : il décide un temps de délaisser le septième pour retourner au théâtre. Bien lui en prend.
Sa composition dans le monologue "La contrebasse" de Patrick Süskind, force l'admiration.
On y voit le héros fulminer contre cet instrument trop encombrant, qui freine son ascension sociale et l'empêche d'avoir toute vie sexuelle.

Ces prestations au cinéma ne sont hélas pas aussi convaincantes, à l'image de Mookie aux côtés d'Eric Cantona.
Il retrouvera d'ailleurs ce dernier la même année, dans le nettement plus recommandable et bucolique Les enfants du Marais.

Homme fidèle et généreux il tournera également avec Jean Becker deux autres films : Un crime au paradis, remake avec Josiane Balasko et Effroyables jardins, adaptation d'un best-seller, avec André Dussolier (Tanguy, Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, On connaît la chanson) et Thierry Lhermitte (Les bronzés, Les bronzés font du ski, le Père Noël est une ordure, Un indien dans la ville, Le prince du Pacifique, Une affaire privée).

L'acteur de la troupe du Splendid devient son partenaire dans Le dîner de cons.
10 million d'entrées pour le long-métrage de Francis Veber (le placard, La jaguar, La chèvre) qui adapte avec un talent certain la pièce de théâtre à succès.

Jacques Villeret y atteint son apogée dans le rôle-titre, avec des répliques hilarantes, des quiproquos et autres situations cocasses (le message sur le répondeur ...)

Sa bonne bouille et sa gentillesse naturelle font également merveille dans Malabar Princess de Gilles Legrand avec Michèle Laroque.

Un long-métrage de qualité pour public familial, à l'instar de l'adaptation du roman d'Hervé Bazin "Vipère au poing" par Philippe de Broca, avec Jules Sitruck (Moi César) et Catherine Frot (Chaos, Un air de famille, La dilettante)


Avant de séduire les plus jeunes dans Iznogoud de Patrick Braoudé avec Magloire (Le morning live), Michael Youn (La beuze, Les dix commandements) ainsi que Kad et Olivier. Mais aussi Le Furet de Jean-Pierre Mockey aux côtés de Michel Serrault.

Disparu trop tôt, Jacques Villeret restera à jamais comme un des acteurs préférés des français, même si ces derniers n'ont pas forcément perçu son inhérente tristesse...

H.T

Filmographie sélective :