Accueil > James Woods
 James Woods

James Woods

Nom : Woods
Prénom : James
Date de naissance : 18 avril 1947
Âge : 72 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de James Woods

Biographie

James Woods est né le 18 avril 1947 à Vernal, Utah. Fils d'un militaire et d'une institutrice, il passe la majeure partie de son enfance à sillonner les Etats-Unis avant que sa famille ne s'installe à Warwich, Long Island, Etat de New York. C'est à l'occasion d'une pièce présentée par l'école de sa ville qu'il fait ses premières armes d'acteur. Il entre ensuite comme boursier au Massachussetts Institute of Technology. Après quatre ans d'études politiques, il abandonne et part pour New York afin de se consacrer à sa véritable passion, le théâtre.

Nous sommes alors en 1968. Le jeune homme fait ses débuts à Broadway dans "Borstal Boy", puis "Conduct Unbecoming". Alan Schneider lui propose alors le rôle principal de sa pièce "Saved". L'acteur recevra plusieurs récompenses pour cette performance. Suivent d'autres pièces à succès puis James Woods accède au cinéma par l'entremise du grand Elia Kazan dans son film Les visiteurs, un oppressant huis clos avec pour toile de fond la guerre du Vietnam. On le voit ensuite sous les traits du petit ami de Barbra Streisand dans Nos plus belles années, de Sydney Pollack, et il obtient son premier rôle majeur dans Alex ou la liberté, dans lequel il donne la réplique à Jack Lemmon. Ce dernier exigera d'ailleurs que le nom de James Woods figure en aussi gros caractères que le sien sur l'affiche. Woods s'exile alors temporairement en Angleterre pour une production BBC ("Billion Dollar Bubble"), puis joue aux côtés de Peter Finch et Charles Bronson dans Raid sur Entebbé.

Mais c'est en 1979 que sa carrière démarre véritablement, avec Tueur de flics,. On le voit ensuite dans la célèbre série "Holocauste", puis aux côtés de William Hurt et Sigourney Weaver dans L'œil du témoin. En 1984, deux rôles importants se succèdent, qui donneront le la à toute la décennie à venir en matière de rôles : le gangster froid et calculateur d'Il était une fois l'Amérique, et le directeur de télévision spécialisée dans le snuff-movie de Videodrome. Deux facettes sombres et glaciales, en accord avec un physique tourmenté (silhouette sèche, regard perçant), et qui seront exploitées par la suite dans une multitude de films. Il interprétait ensuite le souteneur de Sharon Stone dans le Casino de Scorsese, l'intendant de la Maison-Blanche dans le Nixon d'Oliver Stone, qui lui avait précédemment offert le rôle d'un journaliste américain pris dans la tourmente de la guerre en Amérique centrale dans Salvador. Second rôle très recherché, James Woods a depuis joué dans des productions de qualité comme Jugé coupable et Virgin Suicides.

Filmographie sélective :