Accueil > Le Come Back > Secrets de tournage

Le Come Back
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Le Come Back Affiche du film Le Come Back
 


54 %   (121 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 14 mars 2007

Genre : Comédie romantique.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Le Come Back

Secret de tournage du film Le Come Back

Nouvelle collaboration entre Marc Lawrence et Hugh Grant, après L’amour sans préavis


Les deux hommes avaient déjà tourné ensemble avec l’Amour sans préavis, où l’acteur partageait l’affiche avec Sandra Bullock. Hugh Grant sait se faire rare et choisit les comédies dans lesquelles il apparaît, avec un goût toujours judicieux : Love Actually, 4 mariages et un enterrement, Pour un garçon, Coup de foudre à Notting Hill et les deux Bridget Jones. A ses côtés, Drew Barrymore, elle aussi spécialiste de ce genre cinématographique, de Charlie et ses drôles de dames, à Amour et Amnésie, en passant par Terrain d’entente, Wedding Singer, Lucky You de Curtis Hanson.

Un soin tout particulier accordé à la musique

Un soin tout particulier fût accordé à la musique du Come-Back. Hugh Grant, piètre choriste, suivi des cours pour danser et chanter, même si sa voix fut retouchée par la suite sur ordinateur…De par son sujet, la musique se trouve au cœur du Come-Back. Marc Lawrence, réalisateur : "j’ai écrit le scénario, j’ai réuni la distribution, j’ai fait tout ce qu’un réalisateur est censé faire. Mais la musique demandait un effort particulier. Nous avons écouté de nombreuses chansons afin de réunir les plus appropriées. Je voulais des airs mélodieux, accrocheurs, et des paroles très spécifiques, qui collent aux personnages et fassent avancer l’histoire. Pas facile !". La première étape consista à définir le genre de musique qui correspondait à Alex.

Marc Lawrence : "j’ai pensé que les chansons des années 80 lui iraient comme un gant. C’est vraiment à cette époque qu’il avait le plus de chance de se faire un nom. Ces ritournelles superficielles, aussi légères que lui, s’insinuent en vous et ne vous lâchent plus. Comme lui dit Sophie : «Tu ne devrais pas avoir honte de ces chansons. Elles sont de bonne qualité, tu devrais être fier de les interpréter."

Marc Lawrence engagea Adam Schlesinger un des auteurs de son groupe favori, Fountains of Wayne, pour composer certains des airs de PoP qui reflètent pleinement la personnalité d’Alex. Schlesinger, à qui l’on doit notamment la chanson-titre de That Thing You Do ! , écrivit ainsi : "Don’t Write Me Off", "Meaningless Kiss" et la toute première chanson née de la collaboration d’Alex et Sophie : "Way Back Into Love".

New-York, forte influence du Come-Back

Quant aux décors, le cinéaste se servit de son environnement quotidien, allant jusqu’à s’en inspirer fortement pour son film. Marc Lawrence : "je ne m’en suis pas privé : au départ de la pré-production, j’ai tracé sur un plan de New York un cercle englobant 8 blocs d’immeubles autour du mien et j'ai décrété que nous y tournerions tous nos extérieurs. Plus sérieusement, je pense que le travail est grandement facilité lorsqu’on filme dans un environnement familier. L’appartement d’Alex ressemble ainsi comme deux gouttes d’eau au mien. La façade et le hall d’entrée sont d’ailleurs ceux de mon immeuble, et le gardien porte le nom du mien. Difficile de faire mieux...". Lorsque le scénario exigeait qu’il sorte de cette élégante «zone de confort» de l’Upper West Side, Marc Lawrence s’arrangeait pour filmer dans des décors tout aussi familiers de Long Island, ou encore à Farmingdale, où il avait travaillé adolescent, et à Uniondale, dont le Coliseum "doubla" opportunément Madison Square Garden.

Par zoom-Cinema.fr le 14 mars 2007.

Dernières réactions sur Le Come Back

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le Come Back" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le Come Back.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :