Accueil > Les vacances de Mister Bean > Secrets de tournage

Les vacances de Mister Bean
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Les vacances de Mister Bean Affiche du film Les vacances de Mister Bean
 


52 %   (68 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 18 avril 2007

Genre : Comédie.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Les vacances de Mister Bean

Secret de tournage du film Les vacances de Mister Bean

Retour de Mister Bean

Retour de Mister Bean, dix ans après son premier passage sur grand écran.Une décennie d’attente pour des milliers de fans. Pourtant le premier opus, Bean avait été une affaire juteuse : 260 millions de dollars de recettes dans le monde à sa sortie en 1997. Mais Rowan Atkinson a préféré laisser couler de l’eau sous les ponts pour développer une histoire différente du premier volet. Après Los Angeles dans le premier film (Bean), Mister Bean voyage cette fois en France. L’occasion au passage de faire la promotion de ce pays, comme en témoigne l’apparition du TGV. Pour ce deuxième long-métrage, Rowan Atkinson a retrouvé son complice Richard Curtis, scénariste de 4 mariages et une enterrement, Bridget Jones, Bridget Jones : l’âge de raison et Coup de foudre à Notting Hill, réalisateur de Love Actually (où Rowan Atkinson faisait bune hilarante apparition en vendeur de bijoux). Puis est venu se greffer à cette équipe Simon McBurney, un des fondateur du théâtre de la complicité.

12 semaines de tournage

Le tournage des Vacances de Mister de Bean s’est déroulé sur 12 semaines pendant l’été 2006 à Londres, à Paris, dans le Lubéron et à Cannes - sur les plages et au Palais des Festivals. Pour la première fois, l’équipe a même été autorisée à filmer sur le tapis rouge pendant le Festival international du Film.

Jacques Tati influence de Rowan Atkinson

Parmi les influences revendiquées de Rowan Atkinson pour Les vacances de Mister Bean, Jacques Tati, le réalisateur de Mon Oncle et Les vacances de Monsieur Hulot. Rowan Atkinson : "nous avons longuement hésité sur le titre, parce que je craignais qu’on prenne notre film pour un équivalent moderne de celui de Tati. Or le nôtre est très éloigné du sien, parce que Mr. Bean est très différent de M. Hulot. Mr. Bean est un personnage bien moins plaisant. l est plus méchant, plus agressif, plus égoïste, centré sur lui-même. M. Hulot était un homme d’âge moyen aux manières douces, Mr. Bean est davantage comme un enfant. M. Hulot était innocent également, mais pas comme un enfant. Personnellement, j’ai moins été influencé qu’inspiré par le type de comédie de Jacques Tati et par Les Vacances De M. Hulot . J’ai vu le film quand j’avais 17 ans. Il a eu une grande influence sur moi, mais il s’est écoulé plusieurs années avant que je commence à prendre la comédie visuelle au sérieux. Je n’avais que 24 ans quand j’ai commencé à faire Mr. Bean sur scène. Il ne s’appelait même pas encore comme cela, mais le personnage ne parlait déjà p as et s’exprimait seulement visuellement. Richard Curtis et moi l’avions développé pour un spectacle de one-man show au théâtre en 1 979. Ce n’est que dix ans plus tard qu’il est passé à la télévision avec les programmes d’ITV, puis au cinéma en 1997. Mr. Bean a donc une histoire longue et pleine de hauts et de bas."

Par zoom-Cinema.fr le 18 avril 2007.

Dernières réactions sur Les vacances de Mister Bean

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Les vacances de Mister Bean" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Les vacances de Mister Bean.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :