Accueil > Shooter, tireur d'élite > Secrets de tournage

Shooter, tireur d'élite
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Shooter, tireur d'élite Affiche du film Shooter, tireur d'élite
 


55 %   (95 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 18 avril 2007

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Shooter, tireur d'élite

Secret de tournage du film Shooter, tireur d'élite

D'après le livre de Stephen Hunter


Shooter, tireur d'élite demeure l’adaptation d’un roman à succès signé Stephen Hunter, critique de cinéma au réputé Washington Post, lauréat du prix Pulitzer, le "prix Nobel" des journalistes. Le roman s’intitule Point de départ. Si le long-métrage obtient un certain succès, les deux romans de la trilogie, Black Light et Time to Hun, pourraient être porté à l’écran. Shooter, tireur d'élite fait écho à La mémoire dans la peau, La mort dans la peau et La Vengeance dans la peau, avec Matt Damon. Une histoire d’homme rattrapé par son passé. Rapprochement d’autant plus notable que Shooter, tireur d'élite fait lui aussi parti d’une trilogie. Le réalisme et l’intensité dramatique du scénario de Lemkin séduisirent Mark Wahlberg, un des acteurs les plus éclectiques et les plus aventureux du cinéma américain, distingué cette année pour son rôle de flic coriace dans Les Infiltrés de Martin Scorcese. Le script attira également le réalisateur Antoine Fuqua, dont le percutant polar urbain Training Day a valu à Denzel Washington l’Oscar du meilleur acteur.

Entraînement intensif pour Mark Wahlberg

Le scénario de Shooter, tireur d'élite, a té confié à Jonathan Lemkin (L’arme fatale 4, L’associé du diable avec Al Pacino et Keanu Reeves). Pour s’immerger dans le rôle du héros, il suivit un stage de tir de haute précision dans une base privée où s’entraînent actuellement des volontaires pour l’Irak. "J’ai appris à tirer aux côtés des Marines, à démonter et nettoyer mon arme, à ramper à travers les buissons et, surtout, à assimiler un peu de la mentalité des snipers. J’ai également passé un certain temps avec des agents du FBI et procédé à quantité de recherches dans le domaine de la médecine de guerre. L’essentiel était, bien sûr, de cerner la psychologie et les motivations de Bob. Cet homme, foncièrement indépendant, n’agit ni sur ordre, ni pour satisfaire aux demandes d’autrui. Il n’obéit qu’à son propre code d’honneur."

Entraînement intensif également au programme pour Mark Walhlberg : durant cette «formation de base», il acquit et cultiva certains des dons qui font la spécificité des meilleurs "shooters", notamment cette faculté de concentration et cette maîtrise des émotions qui permettent au tireur de faire mouche à coup sûr. Athlète confirmé, doué d’une force physique, d’une endurance et d’une coordination optimales, Wahlberg avait encore du chemin à faire avant de devenir un tireur d’élite capable d’atteindre une cible de taille humaine à 1 kilomètre de distance. Pour l’y préparer, la production recruta l’un des plus grands tireurs d’élite américains : Patrick Garrity, éclaireur des U.S. Marines qui a participé à diverses interventions à l’étranger et assuré la formation de snipers. Le but n’était pas seulement d’apprendre à Wahlberg une bonne technique de tir, mais de lui donner à apprécier le degré d’engagement mental et physique requis d’un éclaireur au cours de ses périlleuses missions. L’entraînement débuta au Front Sight Firearms Training Institute, près de Las Vegas. Mark Wahlberg : "c’est le centre le plus avancé que j’aie jamais vu. On m’a fait faire là-bas des trucs dont j’aurais raffolé il y a encore quelques années, comme d’évoluer sur une étroite poutrelle, à 30 mètres du sol, chargé de 70 kilos de matériel et d’un énorme fusil de précision. Mais le père de famille que je suis aujourd’hui est moins enclin à ce genre d’exploit. Ce stage m’aura rendu doublement attentif".

Le tournage

Le tournage de Shooter, tireur d'élite fût éclaté entre de multiples décors naturels, des montagnes et glaciers de Colombie Britanniques aux rues de Washington, Philadelphie et Baltimore. Certaines des scènes les plus spectaculaires du film ont été filmées sur le Rainbow Glacier, près de Whistler (B.C.), au prix d’un considérable effort logistique. Le site n’étant accessible que par hélicoptère, il fallut d’abord transporter les 70 à 80 membres de l’équipe à raison de 4 à 5 personnes par rotation.

Par zoom-Cinema.fr le 18 avril 2007.

Dernières réactions sur Shooter, tireur d'élite

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Shooter, tireur d'élite" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Shooter, tireur d'élite.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :