Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street Affiche du film Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street
 


62 %   (138 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 23 janvier 2008

Genre : Policier.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Sweeney Todd

Secret de tournage du film Sweeney Todd

Tim Burton / Johnny Depp, sixième !


Tim Burton et Johnny Depp (Pirates des Caraïbes), les retrouvailles, c'est parti ! Après Ed Wood, Sleeply Hollow ou encore Charlie et la chocolaterie, le cinéaste et l’acteur de Pirates des Caraïbes vont à nouveau collaborer pour la sixième fois consécutive ! Le nouveau long-métrage s’appelle Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street.

Il s’inspire d’une pièce éponyme de Christopher Bound. Pour compléter le casting, Tim Burton a fait appel à sa femme Helena Bonham Carter, vue notamment dans Harry Potter et l'ordre du Phénix. Cette dernière retrouve pour l’occasion son complice dans la saga du sorcier Alan Rickman. Plus surprenant en revanche, la présence de Sacha Baron Cohen. Le trublion de Borat sera également dans Sweeney Todd / Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street Le scénario de ce conte populaire du XX ième siècle est signé John Logan (Aviator, Gladiator). Sweeney Todd sortira sur les écrans américains pour Noël 2007, en France le 23 janvier 2008.

Récompenses

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street a été récompensé de deux prix (Meilleure comédie ou comédie musicale / Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale pour Johnny Depp) lors de la conférence de presse des Golden Globes 2008.

On connait la chanson

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street marque la première expérience chantée de Johnny Depp sur grand écran. Pour s'entraîner en vue d'interpréter Sweeney Todd, il a du aménager son emploi du temps. Le comédien écoutait les partitions de Stephen Sondheim durant la fin du tournage de Pirates des Caraïbes, jusqu'au bout du monde.

De la légende au film

Après avoir obtenu les droits de Sweeney todd : the Demon Barber of fleet street, Parkes et MacDonald prirent pour adaptateur leur fidèle collaborateur John Logan (GLADIATOR), qui passa d’abord six mois à étudier la musique de sondheim. John Logan : "je voulais m’en imprégner jusqu’à la connaître par cœur. J’ai également fait une étude comparative de la pièce de Chris Bond et du livret de Hugh Wheeler avant de me rendre à New York pour travailler avec Stephen. Porter à l’écran un spectacle de trois heures imposait des choix. Il a fallu couper certains numéros et en écourter d’autres. Mais il nous est aussi arrivé d’ajouter du texte. L’intrigue a été délibérément resserrée autour de Sweeney, aux dépens de certains éléments secondaires. À la scène, Johanna, la fille de Sweeney, et Anthony étaient plus étoffés, mais il m’a semblé important de focaliser le film sur Sweeney, Mme Lovett et, à un moindre degré, Toby". Cette adaptation donna à Sondheim l’occasion de modifier une partie des paroles mais aussi d’en écrire de nouvelles, reflétant les changements structurels et narratifs qu’imposait le scénario. Stephen Sondheim : "le temps de la scène n’est pas celui de l’écran. Au théâtre, on supporte qu’un personnage se plante face à vous et chante pendant trois minutes sur un seul sujet, mais au cinéma, on a tout saisi en trente secondes, et on ne supporte pas de devoir attendre encore deux minutes trente. Problème : comment préserver l’intégrité d’une partition tout en l’allégeant ? John aura eu le double mérite de sauvegarder l’essentiel de la musique et de donner aux numéros musicaux une dynamique cinématographique." Sondheim avait un droit de regard contractuel sur le choix du réalisateur et deux interprètes principaux.
Tim Burton : "c’est un sacré personnage, supérieurement inteligent, passionné, génial... Mais ce que je respecte le plus en lui, c’est d’avoir compris que Sweeney Todd n’était plus un spectacle, mais un fi lm et de nous avoir poussés à l’aborder comme tel."

Stephen Sondheim : "Tim Burton était le réalisateur idéal. Sweeney Todd est à bien des égards son film le plus simple, le plus direct. Vous sentez aussi que c’est une histoire qui l’inspirait et à laquelle il n’a eu nul besoin d’ajouter des péripéties."

Richard D. Zanuck : "il y a une affinité profonde entre ce sujet et le style et la sensibilité de Tim Burton. C’est un styliste, mais aussi un dramaturge qui a eu envie de raconter une histoire d’amour toute simple. Tim Burton était né pour réaliser ce film."

Par zoom-Cinema.fr le 23 janvier 2008.

Dernières réactions sur Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :