Accueil > Takings lives, destins violés > Secrets de tournage

Takings lives, destins violés
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Takings lives, destins violés Affiche du film Takings lives, destins violés
 


50 %   (45 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 28 avril 2004

Genre : Policier.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Takings lives, destins violés

Secret de tournage du film Takings lives, destins violés

Angelina Jolie, alias Illeana Scott dans Taking Lives, destins violés

Jamais une femme n'aura aussi bien porté son nom.
Des formes parfaites de pin-up, de quoi faire fantasmer n'importe quel homme ou sex-symbol. Comme Brad Pitt, pour n'en citer qu'un.
Une plastique parfaite donc pour incarner des bombes sexuelles comme Lara Croft - Tomb Raider.
Mais aussi une intelligence et une rare générosité : Angelina Jolie n'hésite pas à s'investir dans des missions humanitaires.
Et offrir des prestations convaincantes comme dans Une vie volée aux côtés Winona Ryder (Golden Globe et Oscar du Meilleur second rôle féminin)

Flashback. Nous sommes à Los Angeles, le 4 juin 1975.

Naissance d'une certaine Angelina Jolie. "Jolie" car ses parents avait préféré lui donner ce deuxième prénom, au cas où elle voudrait devenir actrice, afin que le nom de Voight ne la freine pas pour se faire engager auprès de réalisateur. La petite fille baigne donc dés son berceau dans le milieu du septième art.


Son père est en effet Jon Voight, acteur célèbre vu notamment dans Runaway Train, Sept secondes en enfer, Macadam cowboy, Heat, Mission : Impossible de De Palma, Anaconda avec Jennifer Lopez, U-Turn d'Oliver Stone, L'idéaliste de Francis Ford Coppola, Le Général de John Boorman, Pearl harbor de Michael Bay, Lara Croft : Tomb Raider de Simon West, Zoolander de Ben Stiller, Ali de Michael Mann.


Rien que çà.

Mais les parents d'Angelina divorcent. Et la jeune enfant est contraite de vivre avec sa mère et son frère.

La petite famille habite dans la Grosse Pomme.
Suivant les traces de son père, elle obtient son rôle à sept ans tout juste.
Après divers galas, et à sa majorité, elle entame une carrière de mannequin.

Puis en 1993, le pas est franchit. Elle obtient son premier rôle au cinéma , dans le thriller futuriste Cyborg 2.

Deux ans plus tard, toujours dans la même veine elle tourne Hackers. Un long-métrage où elle rencontre son futur époux, Jonny Lee Miller. Sa carrière connaît une vraie impulsion avec la sitcom à succès "George Wallace", de John Frankenheimer.

Public mais aussi la profession sont conquis.

Pour cette prestation elle obtient le Golden Globe de la Meilleure actrice dans un second rôle.

Récompense qu'elle obtiendra à nouveau pour un rôle de mannequin dans la série télé "Gia, autopsie d'un top-model ".

4 ans après ses débuts dans le milieu du septième art, Angelina Jolie incarne une jeune femme mystérieuse dans Playing God.

Policière dans Bone collector, Angelina Jolie prouve au monde entier qu'elle est bien plus qu'une jolie poupée dans Une vie volée aux côtés Winona Ryder.

En 1999, le film fait forte impression. Et sans surprise Angelina Jolie obtient la même année le Golden Globe et l'Oscar du Meilleur second rôle féminin.

Malgré tout, elle préfère enchaîner avec des films futiles, des gros blockbusters sans intérêt : 60 secondes chrono.

L'histoire ? Memphis (Nicolas Cage) va devoir relever un drôle de défi : voler cinquante voitures en une nuit, en échange de la vie de son frère.
Mais pour arriver à ses fins, le passionné de voiture recrute une fine équipe.

Un tel casse n'est bien évidemment pas sans risques : il est poursuivi par l'inspecteur Castlebeck.

Memphis et ses hommes doivent faire preuve de rapidité. Ils n'ont que 60 secondes pour voler les bolides. 60 secondes et pas une de plus. 60 secondes chrono.

Autre navet : Péché originel avec Antonio Banderas (Spy Kid, Desperado) remake de La sirène du Mississipi de François Truffaut. Ambiance moite, mais adaptation aussi inutile qu'insipide.


S'ensuit le carton Lara Croft : Tomb Raider de Simon West.

Lèvres pulpeuse, plastique parfaite. Angelina Jolie est l'incarnation rêvée de la pulpeuse héroïne des jeux vidéos sexy.

Une suite sera même tournée, Lara Croft Tomb raider : Le berceau de la vie.

Le public boude ce second volet, tout comme Capitaine Sky et le monde de demain (Sky Captain and the World of Tomorrow) avec Jude Law (Intelligence Artificielle, Irrésistible Alfie) et Alexandre d'Oliver Stone avec Colin Farrell (Minority Report) et Anthony Hopkins (Hannibal, Le silence des Agneaux)

Récemment, elle a retrouvé les sommets du box-office et occupé de long en large les tabloïds pour avoir fréquenté Brad Pitt (Ocean's Eleven, Ocean's Twelve, Seven, Fight Club, L'armée des douze singes) et précipité son divorce avec Jennifer Aniston (Friends)

Les deux sex-symbols se sont rencontrés sur le plateau de Mr and Mrs Smith de Doug Liman, réalisateur de La mémoire dans la peau avec Matt Damon (Will Hunting, La mort dans la peau, Gerry, Ocean's Eleven Ocean's Twelve).

H.T



Par zoom-Cinema.fr le 28 avril 2004.

Dernières réactions sur Takings lives, destins violés

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Takings lives, destins violés" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Takings lives, destins violés.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :