Accueil > Anthony Kavanagh
 Anthony Kavanagh

Anthony Kavanagh

Nom : Kavanagh
Prénom : Anthony
Date de naissance : 26 septembre 1969
Âge : 50 ans
Site officiel : http://www.anthonykavanagh.com/
Nationalité : Canadien



L'actualité récente de Anthony Kavanagh

Biographie

Anthony Kavanagh est né le 26 septembre à Greenfield Park sur la Rive Sud de Montréal. Enfant doué, il attrape le virus de la scène à 14 ans, lorsqu’il monte pour la première fois sur les planches, à l’occasion d’un spectacle de lycée... Bien que n’ayant qu’un second rôle, son succès est retentissant, il est dès lors la coqueluche de son école. Le virus de la scène est déjà en lui… Et ne le quitte plus… Il remporte le titre des Auditions Nationales Juste pour rire , un concours très convoité au Québec. Il réussit à faire éclater de rire le public avec un sujet aussi délicat que le racisme. Ce prix lui ouvre les portes du showbiz québécois. Généreux et charismatique, il séduit le public aussi bien dans la langue de Shakespeare que dans celle de Molière. Par la suite il assure la première partie de la tournée de Céline Dion. Toujours en anglais et en français... mais aussi celle de Julio Iglesias et Nathalie Cole. Dès 1993, le succès est tel qu' Anthony Kavanagh a aussi son propre talk show télévisé, « ... et Anthony ». Il devient à 23 ans le plus jeune animateur au Québec. Les années qui vont suivre lui permettront de peaufiner son art. Il apparaît bientôt à la radio dans Midis Fous de CKOI ainsi qu’à la télévision dans les séries Super sans plomb et Voodootaxi (en anglais) ainsi que des prestations sur scène ...Rien ne lui résiste... La Kavanagh Mania est en marche. Y compris en Amérique, puisque la même année, il a eu l’occasion de se produire dans la mythique salle New-Yorkaise L’Apollo ainsi que dans les fameux cabarets américains Comedy Club. Il fut également sélectionné parmi 800 candidats américains et canadiens pour participer à une émission récurrente d’humour sur la chaîne américaine ABC.

1995 restera une année-clé pour le comique : Anthony Kavanagh se sent prêt pour le grand saut. Il présente à l'automne son premier One-Man Show à travers le Québec. Il parvient enfin à révéler sa vraie nature et la critique est des plus élogieuse. Le mot "LIVE" prend avec lui son vrai sens. Révélation du Festival d'Humour de Montreux, en Suisse... et l'Europe francophone lui tend les bras... En décembre il assure une nouvelle fois la première partie de Céline Dion d'abord à Bercy puis au Zénith de Paris.Aprés deux ans de tournée pour son One-Man Show et plusieurs records d'audience en festival, il obtient également celui du record d'audience en semaine (avec 34000 personnes) du festival de Montgolfières de St Jean, un des plus importants de l'été au Canada. Puis en 1998, après un an d’adaptation et de préparation de son spectacle avec la complicité de Pascal Legitimus, KAVANAGH ! est rôdé à Lyon en pleine Coupe du Monde... Pourtant, le show se jouera à guichets fermés et l’on ira même jusqu’à refuser plus de 150 personnes par jour. À l'automne, il installe ses quartiers au Théâtre Trévise produit par Gérard Louvin à Paris. Il gardera l'affiche pendant sept mois jouera à guichet fermé.En moins d’un an, il se verra offrir l’Olympia pour 4 représentations en septembre. Il n’aurait pu rêver plus bel endroit pour souffler ses 30 bougies.

Trois ans après son arrivée dans l'hexagone, Anthony Kavanagh a convaincu ...On lui propose de devenir le maître de Cérémonie de la prestigieuse soirée yélévisée des NRJ Music Awards qu’il animera pendant 6 ans !Son aisance contribue à en faire la plus grosse émission de variété de télévision française. Recevoir des stars internationales sur son plateau ne l'impressionne pas. De Madonna aux Black Eyed Peas, U2, Phil Collins, Tom Jones et bien d'autres, tous ont répondu présent. Perfectionniste et exigeant, Anthony Kavanagh n'est pas artiste à se reposer sur ses acquis. Il aime se mettre en danger et se faire plaisir aussi. Lui aussi sait chanter ! Et il va le prouver…La même année, il occupe le Bataclan à Paris durant 2 mois, avec son premier One Man Show obtient une K7 de diamant pour 200.000 copies vendues.En septembre, il prend d’assaut le Zénith de Paris pour célébrer la 300e de son spectacle. En 2003 – Première mondiale sur la scène montréalaise, en français, de la comédie musicale à succès Chicago créée par Bob Fosse. Anthony Kavanagh y incarne avec brio Billy Flynn, l’avocat manipulateur et charmeur. Puis en 2005, il joue le rôle de Brock Steel dans le feuilleton télévisé parodique québécois « Le cœur à ses raisons » crée par Marc Brunet. Anthony Kavanagh une voix caméléon : en effet, il a à son actif une multitude de doublages et de personnages dans de très grosses productions américaines, comme les personnages de dessin animé « Mulan » en 1998 et Buck le cheval dans La ferme se rebelle en 2004 pour les studios Walt Disney, avec pour partenaire Claire Keim. Ainsi qu’avec Marty le zèbre du film d’animation Madagascar des studios Dreamworks accompagné de José Garcia et Jean Paul Rouve (2005). Un rôle qu'il reprendra dans Madagascar 2 : la grande évasion et Madagascar 3. Il interprète avec Memphis et Lovelace deux pingouins dans Happy Feet de la Warner Bros, à ses côtés, Sophie Marceau, Clovis Cornillac, Marion Cotillard, Kad Merad et Marianne James (2006).

En 2006, il montre à la fois ses talents de chanteur, comédien et humoriste. Son album sorti en janvier chez Sony BMG donne lieu à un spectacle inédit, Les Démons de l'Arkange. Il y joue le rôle d’un ange envoyé sur Terre afin de mieux comprendre la nature humaine. D'abord présenté sur la scène du Grand Rex à Paris, ce show total gagne ensuite les planches du Théâtre des Variétés. Ça tombe bien : Anthony Kavanaghaffirme qu'il "ne peut vivre sans variétés !". Il présentera également l’émission Dancing Show sur France 2 durant tout l’été 2006. Le premier show 100 % danse, ou plutôt une ode à la danse dite "de salon" sous toutes ses formes, des plus classiques aux plus modernes. Après avoir présenté sur France 2 le Symphonic Show, il effectue en 2008 son retour sur scène avec un nouveau One Man Show, 100% humour. La même année il donne la réplique à Valérie Lemercier dans Agathe Cléry.

Filmographie sélective :