Accueil > Bill Murray
 Bill Murray

Bill Murray

Nom : Murray
Prénom : Bill
Date de naissance : 21 septembre 1950
Âge : 69 ans
Nationalité : Américain



Biographie

Bill Murray est né le 21 septembre 1950. A Wilmette précisément. Une commune située dans l'Illinois. Le jeune Bill a tout de l'enfant sage et modèle. En témoigne ses loirs. Il passe en effet son temps libre sur les terrains de golf, à porter les club sur des kilomètres de verdure. Pas étonnant donc qu'il étudie chez les jésuites. Suivant de près cette ligne tout tracée, il entre en fac de médecine. Mais le rêve stop net. Un jour il est arrêté en possession de marijuana. Son image de gentil garçon en prend un coup. Et ses ambitions sont revues à la baisse. Il se voit même obligé d'enchaîner les petits boulots. De pizzaiolo à al manutention, tous les travaux manuels, çà le connaît. Heureusement, il peu compter sur sa famille. Son second frère Brian l'enrôle dans la Second City à Chicago. Une troupe d'improvisation composée de futurs stars.

Entre John Belushi et Dan Aykroyd. Très vite le courant passe. Et Bill Murray se lie d'amitié avec ses nouveaux partenaires de jeu. Ensemble il créent une émission de radio intitulée "The National Lampoon Radio Show". La troupe prouve son potentiel comique. Et le succès est au RDV. Tout naturellement, ils enchaînent avec divers shows comme "Howard Cosell Variety Hour". Et surtout le prestigieux et désormais culte "Saturday Night Live" . L'émission se veut impertinente. L'équivalent de Nulle part Ailleurs en France, avec Antoine de Caunes et José Garcia. En plus corrosif encore. Bill Murray propose dans ce cadre une galerie de personnages hilarants. Après un passage par la case doublage de dessin-animés, Bill Murray fait enfin ses début sur grand écran dans Arrête de ramer, t'es sur le sable. Le titre annonce la couleur.

Fidèle à sa nature de comique, l'acteur est dirigé par Ivan Reitman. Les deux hommes s'entendent à merveille. Et ne cesseront de se collaborer par la suite : Les bleus, mais surtout le hit planétaire avec SOS fantômes. L'histoire d'hommes qui pourchassent les revenants indésirables avec une série de gadgets incroyables. Le long-métrage remporte un succès planétaire, avec de surcroît un tube tiré de la bande-originale, et son fameux refrain "Ghosbusters" (fantômes en anglais). N'importe quel enfant né dans les années 80 qui n'a pas entendu cette chanson me jette la première pierre ... Une suite sera tournée, SOS fantômes 2. On reste dans le même registre. Et il faudra attendre Harold Ramis, pour lui voir proposer un rôle un peu plus consistant, dans Un jour sans fin. Une merveille de scénario : un présentateur de météo est condamné à vitre indéfiniment la même journée. De la fête de la marmotte à la mine éberluée, une petite merveille pour l'acteur, qui côtoie pour l'occasion la ravissante Andie McDowell. S'ensuit Ed Wood de Tim Burton avec Johnny Deep. Un hommage au plus mauvais metteur en scène du cinéma. Bill Murray y incarne un impresario efféminé.

S'ensuit une légère traversée du désert. Le comédien rebdonit avec l'adaptation de la série télé Charlie et ses drôles de dames avec le trio Cameron Diaz, Lucy Liu et Drew Barrymore. Bref, notre comique enchaîne les films sans grand intérêt. Puis il remonte la pente avec La famille Tennenbaum, de Wes Anderson. Un petit bijou décalé avec un casting parfait.

Son retour flamboyant sur la scène internationale, il le doit tout de même à Sophia Coppola. La réalisatrice du prometteur Virgin Suicides lui écrit un rôle sur-mesure. La fille du réalisateur du Parrain, complètement admirative, le dirige dans le sublime et envoûtant Lost In Translation. Ou l'histoire d'un homme jet-lagué, fatigué par son métier d'acteur (tiens, tiens). Il va croiser dans un hôtel japonais une ravissante jeune fille, Scarlett Johansson, elle aussi un peu perdue. L'occasion en tout cas pour Bill Murray de montrer sa face sensible. Une merveille récompensée par le César du meilleur film étranger.

Depuis, la carrière de Bill Murray est relancée avec divers films dans des registres très divers comme Broken Flowers et le doublage du célèbre chat Garfield, dans les épisodes Garfield et Garfield 2.

Filmographie sélective :