Accueil > Charlie et la chocolaterie > Secrets de tournage

Charlie et la chocolaterie
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Charlie et la chocolaterie Affiche du film Charlie et la chocolaterie
 


56 %   (150 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 13 juillet 2005

Genre : Fiction.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Charlie et la chocolaterie

Secret de tournage du film Charlie et la chocolaterie

Retrouvailles

L'été américain 2005 marque le retour des grands binômes. Steven Spielberg-Tom Cruise après Minority Report. Mais aussi  Tim Burton-Johnny Depp. Le réalisateur avait connu un relatif échec avec La planète des singes et Big Fish. Pour mettre toutes les chances de son côté, le cinéaste retrouve son acteur fétiche, Johnny Depp pour l'adaptation du classique de Roald Dahl. Les deux hommes ont déjà tourné ensemble à de multiples reprises. L'acteur n'avait pas connu de réel succès depuis Pirates de Caraïbes. On le retrouvera d'ailleurs en 2006 dans la suite, Pirates de Caraïbes 2.

Le monde de Wonka : des décors à 360 degrés...

La majeure partie des décors a été réalisé à 360° pour que les comédiens aient vraiment le sentiment de faire partie de cet environnement.  Etant donné que TTim Burton souhaitait se servir, autant que possible, d'effets réels, ce qu'on voit à l'écran résulte souvent d'authentiques fabrications employant divers effets spéciaux et prosthétiques coordonnées par le superviseur Effets Spéciaux. " Lorsque ces effets montraient leurs limites naturelles, nous prenions le relais au département numérique ", explique le superviseur .

Effets Visuels

Nick Davis, qui dirigea l'intégration de la technique " motion pictures " à l'infographie concernant " tout ce qu'on pouvait obtenir physiquement sur un plateau. Il s'est agi d'une collaboration entre divers départements, mais tout à commencé avec les dessins de Tim Burton. L'ascenseur de verre représenta d'autres défis stylistiques. Il fallait que cette structure soit autonome et comporte des portes qui puissent s'ouvrir et se fermer, et il fallait qu'il soit suffisamment solide pour supporter d'être suspendu à une plate-forme ou se s'écraser dans un décor. Il fallait qu'il puisse voler. Pour certaines scènes, les comédiens jouaient sur fond bleu et l'ascenseur était ajouté en post-production.

Par zoom-Cinema.fr le 3 août 2005.

Dernières réactions sur Charlie et la chocolaterie

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Charlie et la chocolaterie" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Charlie et la chocolaterie.

Ce film a 3 commentaires.


       Email

Votre réaction :