Harry Potter et la chambre des secrets
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Harry Potter et la chambre des secrets Affiche du film Harry Potter et la chambre des secrets
 


57 %   (121 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 4 décembre 2002

Genre : Fantastique.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Harry Potter et la chambre des secrets

Secret de tournage du film Harry Potter et la chambre des secrets

Plus de 175 millions d'exemplaires vendus dans le monde


Après le succès mondial du premier volet, Harry Potter à l'école des sorciers, voici le retour de l'apprenti sorcier dans Harry Potter et la chambre des secrets. On peut non seulement parler de phénomène cinématographique mais avant tout de phénomène littéraire : en seulement quatre ans, Harry Potter est devenu l'une des sagas littéraires les plus lucratives de l'histoire. Plus de 175 millions d'exemplaires vendus dans le monde (dont 11 millions rien que dans l'Hexagone). Le second volume, qui fait l'objet de la présente adaptation cinématographique, Harry Potter et la chambre des secrets, a lui séduit près de 42 millions de lecteurs. Parmi les nouveaux venus à Poudlard, Kenneth Branagh. L'acteur a la lourde tâche d'incarner le nouveau personnage principal de ce deuxième volet : le professeur contre les forces du mal Gilderoy Lockhart. Le rôle devait revenir au départ soit à Alan Cumming ou Hugh Grant. Ce dernier, très intéressé par le rôle, s'était même teint en blond pour convaincre les producteurs. Mais ils lui préférèrent l'acteur shakespearien.

D'autre part, Hugh Grant était mobilisé sur le tournage d'About a boy des frères Weitz. Tous les autres professeurs d'Harry Potter déjà vus dans le premier film, à savoir Dumbledore (Richard Harris), McGonagall (Maggie Smith), Rogue (Alan Rickman), Flitwick (Warwick Davis), sont de retour dans Harry Potter et la chambre des secrets, excepté Zoë Wanamaker (Madame Bibine, le professeur de balai magique). Son personnage a finalement été retiré du script.

De nouveaux professeurs et monstres


Et outre le professeur Gilderoy Lockhart (incarné donc par Kenneth Branagh), d'autres personnages font leur apparition : Madame Pomfresh (Gemma Jones), le professeur Chourave (Miriam Margolyes), le professeur Armando Dippet (Alfred Burke), Madame Pince (Sally Mortemore), le ministre de la Magie Cornélius Fudge (Robert Hardy), le père de Ron Weasley (Mark Williams) et le sombre Lucius Malefoy (Jason Isaacs). Beaucoup de nouveautés également en ce qui concerne les monstres, inédits à l'écran : Dobby l'elfe de maison (premier personnage numérique de la saga), les araignées géantes de la forêt emmenées par Aragog, les lutins de Cornouailles, le phoenix Fumseck et le Basilic (un serpent géant aux terribles pouvoirs).

Deux tournages d'affilée

Le tournage d'Harry Potter et la chambre des secrets a débuté le 19 novembre 2001, soit trois jours seulement après la sortie d'Harry Potter à l'école des sorciers. Un record et un épisode pas de tout repos pour les comédiens et l'équipe technique, qui ont ainsi enchaîné les deux tournages. La tâche fut toutefois facilitée par certains détails non-négligeables : les principaux décors ayant déjà été construits pour le premier volet, le budget a largement diminué (passant de 125 à 100 millions de dollars). Résultat : un temps de production réduit à un an.

Chris Columbus (Maman j'ai raté l'avion !) est à nouveau derrière la caméra. Le cinéaste a souhaité réaliser un film plus sombre que le premier opus, avec un Harry Potter au visage nouveau. Car si le premier film - Harry Potter à l'école des sorciers - était centré sur Harry Potter réalisant sa nature de sorcier, il affiche ici plus de confiance et de force. Un soin tout particulier a été apporté au décor qui donne le titre au film : cette pièce centrale et mystérieuse a recueilli une attention toute particulière de la part du chef décorateur Stuart Craig. Résultat : le décor est le plus imposant de la saga Harry Potter et mesure plus de 76 mètres de long sur 36,5 mètres de large. A titre indicatif, le hall de Poudlard, décor majeur du premier film, affiche des dimensions de seulement 42 mètres sur 12 mètres. Quant à la bande-originale, elle a été confiée à John Williams (Star Wars) qui reprend ici sa baguette (presque aussi magique que celle d'Harry Potter) pour ce second film. John Williams est secondé par William Ross, auteur de nouveaux morceaux.

Un marketing qui ne doit rien au hasard

A l'instar du premier volet, Harry Potter à l'école des sorciers, le marketing n'a rien laissé au hasard. Les premiers billets pour Harry Potter et la chambre des secrets. Le raz-de-marée fut supérieur à celui du premier opus en 2001 (qui détenait pourtant déjà le record historique de recettes en pré-vente). La première bande-annonce du film fut présentée aux Etats-Unis avant le film Scooby-Doo, attirant ainsi de nombreux spectateurs supplémentaires. Un petit "coup de pouce" bienvenu qui n'est sans doute pas étranger aux très bons résultats financiers du célèbre chien. Un effet qui n'est pas sans rappeler celui de ont été mis en vente dès le 27 septembre 2002 dans les cinémas britishs. Soit près de sept semaines avant la sortie du film ! Star Wars, où les spectateurs se déplacent exprès pour voir une bande-annonce de quelques minutes, sans pour autant voir le film qui suit. Respectant la tradition d'Harry Potter (le tournage eut lieu en Angleterre, le casting est composé d'acteurs quasi-exclusivement britanniques...), la première mondiale d'Harry Potter et la chambre des secrets a eu lieu le dimanche 3 novembre à Londres, en présence de l'équipe du film. Un raz-de-marée médiatique conséquent.

La fin de la saga Harry Potter ?

Lors de la sortie, le réalisateur Chris Columbus a annoncé qu'il ne réalisera pas le troisième volet. Son successeur n'a pas encore été désigné, mais il s'agira certainement soit d'Alfonso Cuaron ou Kenneth Branagh. L'un d'entre eux sera en charge de réaliser Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban que Chris Columbus se contentera de produire. Un film qui pourrait également marquer la fin de la franchise Harry Potter puisque les comédiens et le cinéaste souhaiteraient certainement arrêter l'aventure après le troisième opus. En attendant, rendez-vous le 4 décembre 2002 en France pour Harry Potter et la chambre des secrets. Une chose est sûre : Harry Potter est une affaire qui marche ...à la baguette.

Par zoom-Cinema.fr le 4 décembre 2002.

Dernières réactions sur Harry Potter et la chambre des secrets

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Harry Potter et la chambre des secrets" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Harry Potter et la chambre des secrets.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :