Accueil > Alain Corneau
 Alain Corneau

Alain Corneau

Nom : Corneau
Prénom : Alain
Date de naissance : 7 août 1943
Date de décès : 29 août 2010
Nationalité : Français



L'actualité récente de Alain Corneau

Biographie

Alain Corneau est né le 7 août 1943 à Meung-sur-Loire.

Alain Corneau a deux passions dans la vie : la musique et le cinéma. Une vocation contrariée : Alain Corneau aurait aimé être un musicien de jazz. Alors notre homme se lance dans le septième art. Une fois ses études dans ce domaine terminé à la prestigieuse IDHEC, il se lance derrière la caméra. Et se spécialise dans le domaine policier. Bien avant Olivier Marchal, le jeune metteur en scène devient un maître du polar.

Et la référence en son domaine, grâce à des long-métrages majeurs, de purs diamants noirs, ou il met en scène Yves Montand : Police Python 357, Le choix des armes, La Menace. Trois collaborations fructueuses, qui valent à Alain Corneau tous les honneurs, et lui permettent d’être reconnus comme un cinéaste majeur. Le metteur en scène enfonce le clou avec un autre long-métrage dense, offrant par la même occasion un des rôles les plus sombres de Patrick Dewaere avec Série Noire. Tout le monde a encore à l’esprit cette scène ou le comédien se surpasse en se frappant le crâne contre sa voiture. Plus vrai que nature.

Catalogué dans un registre (le film policier), Alain Corneau brouille par la suite les pistes, en naviguant à travers les styles, avec un égal bonheur. De Fort Saganne à Nocturne Indien en passant par Tous les matins du monde, d’après l’œuvre de Pascal Quignard, avec Jean-Pierre Marielle. Autant de réussites remarquables prouvant que le cinéaste possède plus d’une corde à son arc. Après l’échec commercial du Prince du Pacifique mettant en scène Thierry Lhermitte et Patrick Timsit, le réalisateur retrouve ce dernier pour Le Cousin.

Le film marque son grand retour au genre qui a fait son succès. Alain Chabat y trouve l’occasion d’y incarner un personnage à contre-emploi.

Passionné par la littérature, Alain Corneau enchaîne par la suite avec l’adaptation de trois ouvres littéraires : Stupeurs et tremblements d’après le roman éponyme d’Amélie Nothomb. Sylvie Testud y incarne une jeune belge perdue dans le monde macho du Japon. Un César de la meilleur comédienne à la clé. Suivi de Les Mots Bleus, inspiré du livre de Dominique Mainard.

Et surtout Le Deuxième souffle, basé sur le roman de José Giovanni. Un remake du film de Jean-Pierre Melville, avec Daniel Auteuil, Michel Blanc, Jacques Dutronc, Monica Bellucci, Eric Cantona et Nicolas Duvauchelle. Un polar aux influences asiatiques (Wong Kar-Waï, Johnnie To).

Alain Corneau est décédé dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 août 2010 à Paris des suites d'un cancer. Son dernier film, Crime d'amour, est sorti quelques jours avant sa mort.

Les films réalisés :