Accueil > Daniel Auteuil
 Daniel Auteuil

Daniel Auteuil

Nom : Auteuil
Prénom : Daniel
Date de naissance : 24 janvier 1950
Âge : 69 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Daniel Auteuil

Biographie

Fragile, touchant. Daniel Auteuil sait frapper aux bonnes portes (d'Auteuil, bien sûr). Résultat : des collaborations prestigieuses. Un des acteurs préférés des Français.

Daniel Auteuil est né le 24 janvier 1950. Ce dernier profite du métier de son père (chanteur d'opéra) pour occuper son temps libre les coulisses du théâtre. Après quelques pas dans l'opérette, le jeune homme entre à 17 ans à peine au prestigieux Cours Florent. Excellente carte de visite, qui lui permet de jouer au TNP dans "Early Morning" mais aussi dans la comédie musicale "Godspell". Après le théâtre, le septième art. Gérard Pirès lui offre ses premiers rôles dans Attention les yeux et Monsieur papa. Partenaire au théâtre d’Edwige Feuillère (La folle de Chaillot), de Maria Pacôme (Apprends-moi, Céline), son talent clate sur les planches au côté de François Périer dans Coup de chapeau qui lui vaut le prix Gérard-Philipe 1979, décerné au meilleur jeune acteur de l’année. Il monte et interprète alors Le garçon d’appartement, que Gérard Lauzier adapte au cinéma sous le titre T’empêches tout le monde de dormir. Puis Daniel Auteuil obtient ses galons de star de cinéma grâce à la série des Sous-doués de Claude Zidi. Malgré la médiocrité de ces films, le public est au rendez-vous. Il y joue les cancres avec un abattage et un entrain qui font de ces deux comédies d’immenses triomphes.

Edouard Molinaro lui offre aussi l’occasion d’un grand succès populaire avec Pour cent briques t’as plus rien. Partagé entre l’écran et la scène, il étend son registre cinématographique aux films d’action (L’arbalète, L’indic, Les fauves) et bientôt aux productions dites de qualité, grâce à Claude Berri qui lui confie le rôle principal dans Manon des Sources. Dans ce grand succès populaire, il y cotoie Emmanuelle Béart et Yves Montand. Daniel Auteuil incarne donc Ugolin, dans un contre-emploi surprenant. Interprétation de qualité qui lui vaut le César du meilleur acteur. Le long-métrage de Claude Berri marque un tournant et un changement d'image. Le rôle à l’origine destiné à Coluche, est repris de main de maître par Daniel Auteuil qui surprend la France entière dans un registre dramatique jusque-là ignoré par les réalisateurs. La transformation est radicale et la carrière d’Auteuil change du tout au tout. Les cinéastes de premier plan font alors appel à ses services : Quelques jours avec moi et Un coeur en hiver de Claude Sautet, Romuald et Juliette de Coline Serreau, Une femme française de Régis Wargnier.

Dans Le huitième jour, Daniel Auteuil apparaît encore un peu plus fragile, dans une composition à fleur de peau. L'histoire d'un homme touché par sa rencontre avec un trisomique. Le tout avec en fond sonore Genesis. Un rôle en or qui lui vaudra le prix d'interprétation masculine au festival de Cannes. Le comédien poursuit alors un parcours sans faute, dans des registres divers et variés comme Mon meilleur ami, La fille sur le pont et La Veuve de Saint Pierre, Le Placard de Francis Veber, Peindre ou faire l'amour, Le deuxième souffle d'Alain Corneau ou encore La personne aux deux personnes. Autant de succès au box-office, qui en font un des acteurs les plus aimés de l'Hexagone et une valeur sûre.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :