Accueil > Pascal Bonitzer
 Pascal Bonitzer

Pascal Bonitzer

Nom : Bonitzer
Prénom : Pascal
Date de naissance : 1 février 1946
Âge : 74 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Pascal Bonitzer

Pascal Bonitzer fait les choses en grand

Pascal Bonitzer fait les choses en grand
Le 15 avril 2011 à 09h21





Biographie

Flash-back : nous sommes le 1 er février 1946 à Paris. Naissance de Pascal Bonitzer. Scénariste réputé depuis près de vingt-cinq ans, Pascal Bonitzer a débuté en 1976 en signant le script de Moi, Pierre Rivière, que réalise René Allio. Par la suite, il collabore régulièrement avec Jacques Rivette. Au total, sept films écrits en commun : L'amour par terre, Hurlevent, La bande des quatre, La belle noiseuse, Jeanne la pucelle, Haut bas fragile et Secret défense. Mais Bonitzer travaille aussi beaucoup avec André Téchiné (Les sœurs Brontë, Le lieu du crime, Les innocents, Ma saison préférée) ou Raoul Ruiz (Trois vies et une seule mort, Généalogies d'un crime), mais officie aussi ponctuellement pour Jacques Deray (Les bois noirs), Benoît Jacquot (Les mendiants), John Lvoff (Couples et amants) ou Raoul Peck (Lumumba, retour au Congo). Théoricien du cinéma par ailleurs, il a publié plusieurs livres sur les techniques d'écriture de scénarios. Pour couronner le tout, Pascal Bonitzer apparaît régulièrement au cinéma en tant que comédien, certes dans des petits rôles, mais toujours en incarnant des personnages mystérieux, impassibles, comme c'était le cas dans Grande petite, de Sophie Filières, La clef aux côtés de Guillaume Canet ou encore dans Le fils de Gascogne, de Pascal Aubier. Passé derrière la caméra une première fois en 1989 pour le court métrage Les sirènes, il réalise en 1996 avec Encore, le parcours initiatique d'un prof de philo incarné par Jackie Berroyer. Il réalise avec Rien sur Robert son deuxième film, bien évidemment écrit par ses soins. Fidèle à son habitude hitchcockienne, l'auteur apparaît, l'espace d'un instant, dans le rôle d'un client de la librairie, dépité car il ne trouve rien sur Robert Desnos. Par la suite il met en scène Daniel Auteuil (Petites coupures), Edouard Baer (Je pense à vous) et adapte même Agatha Christie (Le grand alibi).

Les films réalisés :


Filmographie sélective :