Accueil > Edouard Baer
 Edouard Baer

Edouard Baer

Nom : Baer
Prénom : Edouard
Date de naissance : 1 décembre 1966
Âge : 51 ans
Nationalité : Français



Biographie

Edouard Baer est né le 1 er décembre 1966 à Paris.

Comme José Garcia, il a suivi des cours au prestigieux cours Florent, sous la direction d’Isabelle Nanty. Cette dernière la dirigera d’ailleurs bien des années plus tard dans son premier film Le Bison.

Après ses débuts sous les planches, le trublion Edouard Baer ne tarde pas à percer aux côtés de son complice de toujours, Ariel Wizman. Le talent des deux comparses éclate ainsi au grand jour sur Radio Nova, antenne sur laquelle émargea également un certain Jamel Debbouze.

Tout ce petit monde se retrouve d’ailleurs quelques années plus tard sur Canal plus, et voit par la même occasion leur côte de popularité exploser.

Pour Edouard Baer, tout comme pour les Robins des Bois, la chaîne cryptée lui sert de tremplin. Le centre de visionnage, qui intervient en temps qu’épilogue de l’émission culte NPA, Nulle Part Ailleurs, apporte une bouffée d’air frais. Complètement loufoque, Edouard Baer y délivre son analyse décomplexée et foncièrement décalée de l’émission écoulée.

Dans la continuité, il retrouve ses complices du centre, dans sa première réalisation intitulée La Bostella. Six ans plus tard, Edouard Baer passera à nouveau derrière la caméra avec Akoibon, où il dirige Jean Rochefort et Chiara Mastroianni. Deux échecs cuisants.

Le comédien obtient en revanche davantage de succès quand il demeure dirigé par les autres : Betty Fisher et autres histoires de Claude Miller, Dieu est grande, je suis toute petite où il donne la réplique à Audrey Tautou, Les Brigades du tigre avec Clovis Cornillac et Olivier Gourmet où il manie la canne comme personne, Mensonges et trahisons de Laurent Tirard.

Un cinéaste qu’il retrouvera quelques années plus tard avec Molière mais aussi Le petit Nicolas où il est le narrateur. Et surtout Astérix et Oéblix : God sav Britannia, où il interprète le célèbre gaulois.

Foncièrement désinvolte, un peu dandy, Edouard Baer sait manier la langue de …Molière comme personne.

Témoin ses délires verbaux, à l’instar du monologue complètement délire, déclamé dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat, où Edouard Baer côtoie celle qui fût son prof des débuts, Isabelle Nanty.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :