Accueil > Gad Elmaleh
 Gad Elmaleh

Gad Elmaleh

Nom : Elmaleh
Prénom : Gad
Date de naissance : 19 avril 1971
Âge : 48 ans
Site officiel : http://gad-elmaleh.info/
Nationalité : Marocain



Biographie

Gad Elmaleh est né le 19 avril 1971 à Casablanca au Maroc.  Juif et Marocain, parlant l’arabe aussi bien que le français et l’hébreu, Gad Elmaleh se dit « très fier » de ses origines et ses mélanges. Sans pour autant parler l’anglais, Gad (comme l’appelle ses fans) quitte à 17 ans son pays natal, le Maroc, terre de soleil, pour les grands froids du Québec.

Gad Elmaleh espère y réaliser, comme tous les jeunes de son âge, le grand rêve américain. Il passera 4 années à Montréal où il suivra des études de sciences po et une initiation au théâtre. A l'instar de son ami Jamel Debouzze, Gad Elmaleh souhaite réussir dans la vie et s'en donne les moyens. A 17 ans, pour parvenir à ses fins et devenir un acteur reconnu comme il le rêve, il prend un billet d'avion direction la France. A Paris, il suit des cours au prestigieux Cours Florent. Et à 25 ans tout juste, monte son premier one-man-show intitulé Décalages.

Dans la foulée, Gad Elmaleh tourne son premier film sous la houlette de Merzack Allouache, Salut Cousin. Les spectateurs commencent alors à apprécier ses prestations dans des seconds rôles comme Les gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiel), XXL d'Ariel Zeitoun, Train de vie, Deuxième vie, Vive la République ! ou encore L'homme est une femme comme les autres. Mais le véritable tournant et la consécration, Gad la connait en tournant dans La vérité si je mens ! 2. Dix millions de spectateurs en salle pour les suites de l'aventure des amis du Sentiers. Bonne opération, puisque Gad Elmaleh l'avait remplacé Vincent Elbaz dans le rôle de Dov, le mari d'Aure Atika.

Dans la foulée, Gad Elmaleh triomphe avec Chouchou, développement d'un de ses personnages récurrents de ses shows. L'adaptation, signée Merzack Allouache séduit 4 million de spectateurs.

Pourtant, Chouchou ne laisse pas un souvenir impérissable. Mais force est de reconnaître que Gad Elmaleh porte à lui seul le long-métrage au scénario faiblard, grâce à des répliques cultes ("Chouchou de la Place Clichy", "Je suis dans une merde internationale", "J'adoore les sushis"). S'ensuit A + Pollux, film touchant passé inaperçu avec Cécile de France et une participation aux 11 commandements de Michael Youn, ainsi qu'au tube It's kiss my life avec le trublion du Morning Live de M6.

Désirant mettre en parenthèse pour un temps le septième art, Gad Elmaleh triomphe avec son troisième one-man show, L'autre c'est moi. Deux ans de tournée (spectacle enregistré pour le DVD à La bourse du Travail de Lyon). Jamais une once de vulgarité et des vannes où le comique croque avec sa verve habituels les travers de la société : prise d'otage, les séjours au ski...Un bonheur intégral, avec en apogée un sketch sur les gens en discothèque, hilarant.

Retour gagnant au cinéma en 2005 avec Olé de Florence Quentin, où Gad Elmaleh incarne le chauffeur de Gérard Depardieu et La doublure, la nouvelle comédie de Francis Veber où il interprète François Pinon. Télérama et Le monde 2 ne s'y sont d'ailleurs pas trompé en lui consacrant leur Une ("Sérieux comique"). Impossible d'échapper au phénomène, nous sommes complètement gaga de Gad. 2008-2009 restent des années tout aussi chargées, avec un nouveau one-man show (Papa est en haut) et un premier passage derrière la caméra, Coco.

Pour couronner tous ces succès, Gad Elmaleh reçoit en 2007 la prestigieuse récompense "Chevalier des Arts et des lettres" par le ministre de la Culture Renaud DonneDieu de Vabres. Comme si cela ne suffisait pas, Gad est élu aussi "personnalité la plus drôle de France" en janvier 2007. En 2009 Steven Spielberg le recrute pour incarner Omar Ben Salaad dans Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne. en 2010 Gad Elmaleh double le personnage de Gru dans Moi, moche et méchant.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :