Accueil > Gérard Darmon
 Gérard Darmon

Gérard Darmon

Nom : Darmon
Prénom : Gérard
Date de naissance : 29 février 1948
Âge : 71 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Gérard Darmon

Biographie

Après avoir débuté dans Le grand Pardon d'Alexandre Arcady, Gérard Darmon connaît une traversée du désert au milieu des années 90, malgré sa côte de sympathie suit à sa participation à La cité de la peur. Puis il rebondit grâce à son rôle d'Amonbofis dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, puis le très attachant Le coeur des hommes et Le Coeur des hommes 2 .

Gérard Darmon
est né le 29 février 1948. Comme un autre Gérard (Lanvin), Gérard Darmon abandonne assez vite ses études. Après le lycée, il poursuit sa vocation, devenir acteur, en intégrant une formation d'art dramatique. Aussi surprenant que cela soit, Gérard Darmon fait ses débuts non pas au cinéma, mais au café-théâtre. Une bonne école, qui durera tout de même une décennie. Il fait des débuts remarqués dans le milieu du septième aux côtés d'un Louis de Funès au sommet de sa gloire. Dans Les aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury, il incarne en effet un des bras du méchant Farès. S'ensuit sept ans plus tard des second rôles plus marquants encore avec Le Grand Pardon d'Alexandre Arcady et surtout le désormais culte Diva de Jean-Jacques Beineix. Metteur en scène qu'il retrouve pour 37°2 le matin, avec Béatrice Dalle et Jean-Hughues Anglade. Homme sincère et fidèle, il collabore à trois reprises dans les années 90 avec Claude Lelouch dans Tout çà pour çà, La belle histoire et Il y a des jours ...et des lunes. Toujours à la même période, Gérard Darmon remporte un franc succès dans le rôle mémorable du commissaire beau-gosse dans le film de Les Nuls, La cité de la peur. Tout le monde a encore cette réplique avec Chantal Lauby :
" Gérard Darmon : Vous voulez un whisky ?

Chantal Lauby : Oh ! Juste un doigt !

Gérard Darmon : Vous voulez pas un whisky d'abord ? "

No comment.

Malgré ce rôle sympathique, Gérard Darmon connaît une relative traversée du désert. Et ironie du sort, c'est à nouveau grâce à Alain Chabat avec qui il dansait la Carioca, qu'il va renouer avec les sommets du box-office, en interprétant un méchant architecte égyptien, Amonbofis, dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Tous les spectateurs ont là encore en mémoire la scène de combat face à Jamel Debbouze. Depuis, on a pû voir Gérard Darmon dans deux navets (Mariage mixte, Pédale dure), une comédie sur le foot (3 zéros de Fabien Ontoniente) et surtout Le coeur des hommes et Le Coeur des hommes 2), attachants films de Marc Esposito sur l'amitié entre hommes, avec Jean-Pierre Daroussin, Marc Lavoine et Bernard Campan. Avec sa grosse voix à la "Barry White", il a également sorti un premier album solo et raconté des blagues de haut niveau dans Radio Timsit sur Europe 2... (et sa suite

Filmographie sélective :