Accueil > Jonathan Pryce
 Jonathan Pryce

Jonathan Pryce

Nom : Pryce
Prénom : Jonathan
Date de naissance : 1 juin 1947
Âge : 73 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Jonathan Pryce

Nouvelles photos pour G.I Joe 2 !

Nouvelles photos pour G.I Joe 2 !
Le 18 mars 2012 à 19h29





Biographie

Révélé par Terry Gilliam avec Brazil, Jonathan Pryce, ne cesse de naviguer entre divers genres : la comédie musicale (Evita d’Alan Parker avec Madonna dans le rôle-titre) ; l’espionnage (Demain ne meurs jamais avec Pierce Brosnan, un James Bond), l’action (Ronin avec Robert de Niro), D’une femme à l’autre (1993), Glengary (1992), Le temps de l’innocence de Martin Scorcese, Qui a tué Victor Fox ? de P.J Hogan, la comédie romantique (Ce dont rêve les filles), Anne-Mary à la folie.
Et surtout Pirates des Caraïbes, La Malédiction du Black Pearl / Pirates of the Carribean : The Curse of the Black Pearl et ses suites : Pirates des Caraïbes 2 : le secret du coffre maudit / Pirates of the Carribean 2 : Dead Man's Chest et Pirates des Caraïbes 3 : Jusqu’au bout du monde / Pirates of the Carribean 3 : At World’s End de Gore Verbinski avec Johnny Depp alias le pirate Jack Sparrow, Keira Knightley, Orlando Bloom, Geoffrey Rush et Chow Yun-Fat. Une trilogie où  Jonathan Pryce incarne le gouverneur Weatherby Swann.


Flash-Back. Nous sommes le 1 er juin 1947 à Holywell en Angleterre. Naissance de Jonathan Pryce.
Jonathan Pryce demeure un élève du genre surdoué. A tel point que ses professeurs de l’Université de Liverpool ne tarde pas à le remarquer.
Ces derniers lui offrent même un tremplin, avec une bourse à la prestigieuse Royal Academy of Dramatic Arts, à Londres.

Quelques pièces de théâtres plus tard, il participe à de nombreuses aventures téléisuelles, notamment le feuilleton Doomwatch (1972).

Après un premier film, Voyage of Damned (1976), la carrière de Jonathan Pryce prend un nouvel essor sous l’impulsion de Terry Gilliam.

Le réalisateur fantasque de Monthy Python : Sacré Graal, lui met le pied à l’étrier avec le long-métrage culte Brazil.
Le comédien se trouve propulsé parmi les plus grands et ne cessera de collaborer avec le cinéaste, qui le dirige à nouveau dans Les aventures du baron de Munchausen et Les frères Grimm aux côtés de Matt Damon et Monica Bellucci.

Depuis, Jonathan Pryce ne cesse de naviguer entre divers genres : la comédie musicale (Evita d’Alan Parker avec Madonna dans le rôle-titre) ; l’espionnage (Demain ne meurs jamais avec Pierce Brosnan, un James Bond), l’action (Ronin avec Robert de Niro), D’une femme à l’autre (1993), Glengary (1992), Le temps de l’innocence de Martin Scorcese (Les infiltrés / The Departed), Qui a tué Victor Fox ? de P.J Hogan, la comédie romantique (Ce dont rêve les filles), Anne-Mary à la folie.

Et surtout Pirates des Caraïbes, La Malédiction du Black Pearl / Pirates of the Carribean : The Curse of the Black Pearl et ses suites : Pirates des Caraïbes 2 : le secret du coffre maudit / Pirates of the Carribean 2 : Dead Man's Chest et Pirates des Caraïbes 3 : Jusqu’au bout du monde / Pirates of the Carribean 3 : At World’s End de Gore Verbinski avec Johnny Depp alias le pirate Jack Sparrow, Keira Knightley, Orlando Bloom, Geoffrey Rush et Chow Yun-Fat. Une trilogie où  Jonathan Pryce incarne le gouverneur Weatherby Swann.

Bref, une carrière éclectique et riche, dont le sommet restera son rôle dans Carrington, qui lui vaudra un prix d’interprétation masculine au festival de Cannes en 1995.

H.T

Filmographie sélective :