Accueil > Steve Buscemi
 Steve Buscemi

Steve Buscemi

Nom : Buscemi
Prénom : Steve
Date de naissance : 13 décembre 1957
Âge : 62 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Steve Buscemi

Biographie

Flash-back : nous sommes le 13 décembre 1957 à Brooklyn. Naissance de Steve Buscemi. Ce dernier suit après une brève carrière de pompier l'enseignement du fameux John Strasberg au Lee Strasberg Institute. Il débute dans de petits cabarets du Lower East Side en interprétant ses propres sketches, et joue au sein du Wooster Group avant de tourner dans son premier film, le très indépendant The way it is, d'Eric Mitchell, dont il compose également la musique. Remarqué dans Un clin d'œil pour un adieu, de Bill Sherwood, un des premiers films à traiter ouvertement du sida, il voit sa carrière cinématographique exploser vers la fin des années 80. Les tournages s'enchaînent, pour la majeure partie dans des productions indépendantes, et on le verra ainsi dans les films des frères Coen (Fargo, The big Lebowski), dans les deux premiers longs de Quentin Tarantino, chez Martin Scorsese (pour un sketch de New York stories) etc. Des seconds rôles de geignards, de teignes et de tête-à-claque, basés sur un physique disons... particulier, que le comédien assume totalement. Pourtant, il ne rechigne pas à visiter les grands studios des majors, comme l'attestent ses participations à à des grosses machines telles que Les ailes de l'enfer, où il incarner un terrifiant serial-killer et Armageddon, où il prête main forte à Bruce Willis pour sauver notre belle verte, deux blockbusters produits par Jerry Bruckheimer. Après s'être essayé à la réalisation sur le court métrage écrit et interprété par ses soins What Happened to Pete, Steve Buscemi met en scène son premier long métrage, Happy hour. Cette chronique singulière et plutôt indolente de piliers de comptoirs, avinés et pathétiques, fut présentée à Cannes dans la Quinzaine des Réalisateurs. Animal factory est son second film, puis Interview son troisième. Steve Buscemi n'a pas cessé de mettre en scène des films, notamment pour le petit écran, signant quelques épisodes de "Homicide" et de "Oz". Outre des participations, cette fois en tant qu'acteur, dans des séries telles que "Deux flics à Miami", "Equalizer" et "Against the Law", on a revu le comédien très imbibé dans The wedding singer, puis il retrouve le bouffon Adam Sandler dans Big daddy, et devient éducateur clean pour 28 jours, en sursis. Il enchaine avec Ghost World, aux côtés d'Harvey Keitel et de Mira Sorvino dans The Grey Zone, mis en scène par Tim Blake Nelson (le troisième larron de O'brother).

Les films réalisés :


Filmographie sélective :