Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus Affiche du film Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus
 


50 %   (38 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 10 janvier 2007

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus

Secret de tournage du film Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus

Fur : Portrait imaginaire de Diane Arbus, un projet qui mis quinze ans à voir le jour

Fur : Portrait imaginaire de Diane Arbus est un projet qui a bien failli ne voir jamais le jour.
Plus de quinze ans de gestation au total.

Retour aux origines. Diane Arbus devient une photographe renommé, au style particulier.
Quelques années après son décès, Patricia Bosworth :lui consacre une biographie, intitulé tout simplement Diane Arbus : A biography.

S’ensuit alors un véritable imbroglio sur les droits d’adaptation pour le grand écran du livre.
Première sur les rangs : la MGM qui les vend ensuite à Lormimar. Ce dernier les monneya
ensuite à Barbara Streisand (Mon beau-père, mes parents et moi), chanteuse fortunée des années 80.

Diane Arbus, amie de l’oncle de Stefen Shainberg, réalisateur de …Fur : Portrait imaginaire de Diane Arbus

Après être passé entre les mains de deux studios et de l’artiste, la directrice de casting Bonnie Timmermann s’associa au producteur Edward R. Pressman pour faire céder Barbara Streisand.
Une fois les droits acquis, débuta six ans de calvaire. Six longues années pendant lesquelles la production chercha en vain un réalisateur à même de mettre en image la vie de Diane Arbus.

Trop de cinéastes proposaient en effet une adaptation littérale du roman.
Jusqu’au jour où Bonnie Timmerman et Edward R.Pressman tombèrent sur la perle rare :
Stefen Shainberg. Le réalisateur remarqué de La secrétaire.

Un metteur en scène d’autant plus rare que Diane Arbus fût une amie…de son oncle.
L’univers si singulier de la photographe berça, voir hanta longtemps, l’univers du jeune et futur réalisateur.

Nicole Kidman dans le rôle de Diane Arbus

Dans le rôle-titre, on retrouve Nicole Kidman.
L’actrice, toujours aussi exigeants, dans une composition ardue, dans la droite ligné du très sombre Dogville du Danois Lars Von Trier (Dancer in the Dark).
A ses côtés, Robert Downey JR, qui s’extirpe peu à peu de ses problèmes de drogue après l’hilarant Shane’s Black, Kiss Kiss, Bang Bang.

H.T

Nicole Kidman

L'affranchie et l'une des cinquante plus belles femmes au monde selon People.
Au regard de sa notoriété, il demeure étonnant que l'ex-femme de Tom Cruise (La guerre des mondes), avec qui elle a tournée Eyes Wide Shut ou encore Jour de Tonnerre, reste si discrète sur sa vie privée.
Il n'empêche, elle s'est bien affranchie de son ex-mari avec d'excellents films : Moulin Rouge, The Hours, Dogville, Les autres / The Others , Birth et Retour à Cold Mountain.


La future star de Moulin Rouge et Eyes Wide Shut est née sous le signe des Gémeaux, pour être précis, le 20 juin 1967 à Honolulu, sur l'île d'Hawaï.
La jeune fille est élevée dans un milieu relativement aisé.
Son père est spécialiste en biochimie. Quant à sa mère, elle partage ses activités professionnels entre les soins et l?éducation.
Comme tous les enfants précoces, de Nathalie Portman (Star Wars, Léon de Luc Besson, Garden State) à Scarlett Johannson (Match Point de Woody Allen, La jeune fille à la perle, Lost i Translation de Sophia Coppola), Nicole Kidman s?inscrit très tôt dans une école d'art dramatique.
Dix ans à peine.

Désireuse de se perfectionner et déjà grande professionnel, Nicole Kidamn vient parfaire sa technique de jeu dans trois établissements : St. Martin's Youth Theatre de Melbourne, au Philip Street Theatre et à l'Australian Theatre for Young People de Sydney.

La jeune adolescente continue par la suite à brûler les étapes.
A 16 ans, elle fait sa première apparition sur grand écran dans Bush Christmas d'Henri Safran.

La majorité à peine atteinte, déjà deux prix : meilleure interprète de mini-série Vietnam à l'Australian Film Institute "Vietnam", mais aussi meilleure actrice de l'année par le public australien.

Phillip Noyce l'engage dans un thriller intitulé Calme blanc avant d?enchaîner avec Jours de tonnerre en 1989.
Premier grand succès public.

Et surtout un tournant, aussi bien dans sa vie professionnelle que personnelle.
Sur le plateau où elle est dirigée par Tony Scott (frère de Ridley), elle rencontre Tom Cruise. Coup de foudre suivi d'un mariage et de plusieurs enfants.
Le couple tournera un certain nombre de long-métrages par la suite ensemble, dont le sulfureux Eyes Wide Shut.

Pendant longtemps, Tom Cruise et Nicole Kidman incarnent les époux les plus glamour d'Hollywood.
Si l?acteur de Mission Impossible, Collateral, La guerre des mondes et né un 4 juillet avait déjà connu la gloire, son succès rejailli sur sa femme.

Les metteurs se disputent désormais Nicole Kidman : Horizons lointains de Ron Howard (Da Vinci Code, Appollo 13 avec Tom Hanks, Un homme d?exception avec Russell Crowe), Portrait de femme de Jane Campion, Prête à tout de Gus Van Sant (Elephant, Gerry, Will Hunting). Elle obtient même pour ce dernier rôle le Golden Globe de la meilleure actrice.

Quelques navets également comme Batman Forever et le Pacificateur, deux filsm avec George Clooney (Ocean's Eleven, Ocean's Twelve, Solaris, Urgences) n'entament pas pour autant sa côte de popularité.
Celle qui fût élue en 1996 par le magazine américain "People" comme l'une des cinquante plus belles femmes au monde demeure également une excellente comédienne?


Puis survient le long-métrage Eyes wide shut. Evènementiel par son sujet sulfureux, son jeu très subtil sur la frontière entre réalité et fiction (Tom Cruise et Nicole Kidman interprètent un couple en crise).
Et surtout parce que le film fût le dernier long-métrage du surdoué Stanley Kubrick (Orange Mecanique, Docteur Folamour, 2001, l'Odyssée de l'espace).

Malgré tous ces vecteurs, Eyes Wide Shut est descendu en flammes par la critique. Et le public n'est pas au rendez-vous.

Séparée désormais de son mari qui la trompe avec Pénélope Cruz (Tout sur ma mère de Pedro Almodovar) sur le tournage de Vanilla Sky. Remake d'un film Alejandro Amenábar.

Comme le hasard n'existe pas, Nicole Kidman tourne d'ailleurs avec ce dernier Les Autres, où l'histoire d'une mère qui élève ses deux enfants dans un château perdu sur l'île de Jersey. La fin du film n'est pas sans rappeller un certain Sixième sens de M. Night Shyalaman (Incassable, Le village, Signes) avec Bruce Willis (Piège de Cristal, Sin City, Pulp Fiction, Une journée en enfer) tourné deux ans plus tôt.


Puis Moulin Rouge de Baz Luhrmann (Roméo + Juliette), un flamboyant mélodrame sur trame musical avec Ewan Mc Gregor (Les virtuoses, Star Wars, Trainspotting, The Island avec Scarlett Johansson).
Moulin Rouge, présenté au festival de Cannes 2001 fait fureur avec sa bande-originale décalée (Pink, Christina Aguilera), reprise de standard comme Roxane en ?tango. Magique. Tout comme la prestation de Nicole Kidman.

Tout aussi étonnant, son interprétation dans The Hours où elle incarne la romancière déprimée Virginia Woolf avec également Meryl Streep et Julianne Moore (Hannibal). Le second long-métrage de Stephen Daldry, après Billy Elliott.
Pour ce rôle, elle portait une prothèse nasale, qui la rend méconnaissable.

Avec une surprise au bout du compte : l'obtention du premier Oscar de sa carrière.

S'ensuit une série de collaborations diverses :
Dogville de Lars Von Trier (Les Idiots, Dancer in the Dark) présenté au festival de Cannes 2003
Nadia, navet où elle donne la réplique à Vincent Cassel (Le pacte des loups, Irréversible, Agents Secrets, Les rivières pourpres, La haine) et Mathieu Kassovitz (Un héros très discret, Regarde les hommes tomber, La haine, Les rivières pourpres, Gothika), La couleur du mensonge (The Human Stain) aux côtés d'Anthony Hopkins, Fur / Fur : An Imaginary Portrait of Diane Arbus avec Robert Downey Jr.

Le fresque Retour à Cold Mountain d'Anthony Minghella (Le patient anglais)
Avec Renée Zellweger (Le journal de Bridget Jones, Jerry Maguire) et Jude Law (Irrésistible Alfie, Intelligence Artificielle). Le doublage du dessin-animé Happy Feet de George Miller (Babe)
Birth de Jonathan Glazer.

Et surtout l'adaptation de la série Ma sorcière bien aimée.

H.T

Par zoom-Cinema.fr le 10 janvier 2007.

Dernières réactions sur Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Fur : Portrait Imaginaire De Diane Arbus.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :