Harry Potter et le Prince de sang mêlé
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Harry Potter et le Prince de sang mêlé Affiche du film Harry Potter et le Prince de sang mêlé
 


61 %   (181 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 15 juillet 2009

Genre : Fantastique.
Nationalité : Britannique

Secret de tournage du film Harry Potter et le Prince de sang mêlé

Secret de tournage du film Harry Potter et le Prince de sang mêlé

Un hangar de 300 000 mètres carrés

Harry Potter, sixième tome et sixième adaptation sur grand écran. Le précédent opus, Harry Potter et l’ordre du Phénix a été le moins rentable de la série. Ce qui n’a pas empêché la Warner de renouveler sa confiance au réalisateur David Yates. Le plus grand secret a été respecté, comme dans toute production de cette envergure. Studio Magazine a été le seul média français autorisé à pénétrer sur le plateau, six mois avant la sortie en salle (voir le numéro de juillet 2008). Le tournage s’est déroulé dans les studios de Levesdesen, à 30 kilomètres de Londres. Les premières prises de vues se sont déroulées en septembre 2007. Les décors ont été regroupés en uns seul et même endroit, un immense hangar de 300 000 mètres carrés ! Et pour cause : depuis le début de la saga (huit ans au total), tous les éléments doivent être conservés, pour une réutilisation éventuelle, de la gare de Poudlard en passant par les balais magiques, sans oublier le Grand Hall de Poudlard. Le lieu revêt également une dimension historique particulière, puisqu’il s’agit d’une ancienne usine où l’on construisait des Rolls Royce qui fournissaient l’armée anglaise durant la seconde guerre mondiale.

David Yates maintenu dans ses fonctions

Le cinquième épisode de la saga, Harry Potter et l'Ordre du Phénix demeure également celui qui a rapporté le moins à la Warner. Et pourtant, le studio a décidé de renouveler sa confiance à David Yates en lui confiant le sixième opus, Harry Potter et le Prince de sang mêlé. Mieux : le réalisateur pourrait désormais même mettre en scène l'épilogue, Harry Potter et les reliques de la mort ! Ce dernier pourrait sortir sur les écrans en 2010, en deux volets. Chris Columbus et Guillermo del Toro avaient été un temps pressentis pour réaliser cet ultime épisode. Mais le metteur en scène de Hellboy 2 a, pris les rênes d’une autre saga : Bilbo le Hobbit, prequel de la série Le Seigneur des anneaux. Pour Harry Potter et le Prince de sang mêlé, David Yates a sû s’entourer. Il a fait appel au chef opérateur Bruno Delbonel, qui avait notamment travaillé avec Jean-Pierre Jeunet sur Un long dimanche de fiançailles et Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.

De nouveaux personnages

Ce sixième épisode voit l’arrivée de nouveaux personnages. En tête le professeur Slughorn, incarné par Jim Broadbent. L’acteur vu dans la comédie britannique déjantée Hot Fuzz incarnera dans cet épisode un professeur de potions magiques qui essaie de flatter le jeune Harry en organisant des cocktails en son honneur. Jim Broadbent est un habitué des grosses productions. Il a ainsi donné la réplique en cetet année 2008 à Harrison Ford dans Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal, sous l’égide de Steven Spielberg. Pour le reste de ce sixième épisode des aventures du petit sorcier, on ne change pas une équipe qui gagne : Ruper Grint, Daniel Radcliffe et Emma Watson reprennent leurs rôles respectifs de Ron, Harry Potter et Hermione.

Le marketing

La Warner distille une à une les informations sur ce sixième épisode. Sur le web, le studio a dévoilé les premières images du tournage d’Harry Potter et le Prince de sang mêlé dès le 15 novembre 2007 : deux petites vidéos sur le Quiddicth et le travail sur les décors. En juillet 2008, une série de nouvelles photos sont dévoilées sur la toile. Un reportage exclusif est diffusé le même mois en France dans Studio magazine. Et un mois avant la sortie du long-métrage, le "train Harry Potter" sillonne la France du 9 au 21 juin, histoire d'alimenter le buzz. Il célèbre la sortie au cinéma de "Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé", le 15 juillet. La rame composée de trois grandes voitures, présente des costumes, accessoires originaux, et décors du film, comme le Chemin de Traverse, la boutique des Frères Weasley, la classe des potions, la salle commune de Gryffondor ou le bureau de Dumbledore. Les animaux tels que la chouette Edwige, le chat Pattenrond, ou le chien Crockdur sont aussi présents à bord.

Le nouveau livre de J.K Rowling

En librairie, J.K Rowling en a fini avec Harry Potter. Dès le septième tome publié (Harry Potter et les reliques de la mort), le romancière s’est attelé à un nouveau roman. Son titre : The tales of Beedle the bard. Soit littéralement "Les contes de Beedle le barde". Consciente de son savoir faire, J.K Rowling a décidé de rester dans le domaine du fantastique, avec cette série de cinq contes de fées, dont elle a signé les illustrations, un peu comme Madonna avec son livre pour enfants. Les lecteurs les plus attentifs auront noté qu’Harry Potter et les reliques de la mort fait référence à ce nouveau recueil de contes. Mais pour lire ces histoires, il faudra être riche : seuls sept exemplaires du nouvel ouvrage ont été imprimés. Tous ont été vendus aux enchères, au profit de The Children's Voice. Une association qui aide les enfants en difficultés en Europe.

Et çà continue, encore et encore...

Les contes de Beedle le barde, dernier ouvrage de la Britannique J.K Rowling, auteur de la saga Harry Potter, sortent dans les librairies du monde entier à partir du jeudi 4 décembre 2008, l'occasion de faire la fête pour les fans du jeune sorcier. Les chaînes de librairies britanniques Waterstone's et Borders ont organisé mercredi soir des "parties" avec sosies des héros de la saga Harry Potter, magiciens et autres animations, pour vendre le livre dès minuit. J.K Rowling doit également lire jeudi après-midi des extraits des Contes devant des élèves de la région d'Edimbourg lors d'une "Beedle tea party" à la Bibliothèque nationale d'Ecosse.L'ouvrage comporte une introduction de J.K Rowling et chacun des cinq contes dont un seul est déjà connu in extenso- est accompagné de commentaires d'Albus Dumbledore, principal de l'Ecole de Poudlard où étudie Harry Potter. J.K Rowling a rédigé à la main et illustré sept exemplaires des contes, ouvrages en reliure cuir avec des ornementations en pierres semi-précieuses ou en argent. Six exemplaires ont été offerts à des personnes impliquées dans la publication des sept tomes de Harry Potter, tandis que le dernier a été vendu en décembre 2007 par la maison d'enchères Sotheby's. C'est le distributeur américain de produits de loisirs sur internet Amazon qui a remporté la mise avec près de 2 millions de livres (2,7 millions d'euros à l'époque), soit environ 40 fois l'estimation haute.

Fin juillet, les éditeurs britannique Bloomsbury et américain Scholastic --qui publient les Harry Potter et Amazon ont annoncé la sortie en librairie des Contes. A l'origine, l'ouvrage ne devait être publié qu'en anglais mais il sera finalement disponible dans 28 langues, dans plus de 20 pays. L'édition britannique compte 128 pages.Les bénéfices nets, y compris les royalties de l'auteur, seront reversés à l'organisation caritative Children's High Level Group (CHLG), fondée par J.K Rowling et la députée européenne Emma Nicholson.

Par zoom-Cinema.fr le 15 juillet 2009.

Dernières réactions sur Harry Potter et le Prince de sang mêlé

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Harry Potter et le Prince de sang mêlé" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Harry Potter et le Prince de sang mêlé.

Ce film a 5 commentaires.


       Email

Votre réaction :