Accueil > La Vérité nue > Secrets de tournage

La Vérité nue
Secrets de tournage

Affiche miniature du film La Vérité nue Affiche du film La Vérité nue
 


50 %   (52 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 21 décembre 2005

Genre : Drame.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film La Vérité nue

Secret de tournage du film La Vérité nue

L'adaptation du best-seller de Rupert Holmes

En tête d'affiche du nouveau film d'Atom Egoyan, Kevin Bacon et Colin Firth.
Le premier s'est illustré dans Mystic River de Clint Eastwood et L'homme sans ombre de Paul Verhoven.

Et Colin Firth est connu du grand public pour ses participations à des comédies romantiques (Le journal de Bridget Jones, Love Actually) ainsi qu'un film sur la peinture (La jeune fille à la perle avec Scarlett Johansson)

A leurs côtés Alison Lohman (Laurier blanc, Big Fish de Tim Burton, Les associés avec Sam Rockweel et Nicolas Cage)

La vérité nue est l'adaptation du best-seller de Rupert Holmes, La vérité nue / Where the Truth Lies. Le long-métrage a été présenté au Festival de Cannes 2005 en compétition officielle.

Atom Egoyan, bien que peu connu du grand public, a été récompensé pour des films comme De beaux lendemains et Ararat.

La vérité nue / Where the Truth Lies fait partie intégrante de son oeuvre – dix longs métrages qui ont tous abordé, d'une manière ou d'une autre, la nature trompeuse de la sexualité, les différences entre l'apparence et la réalité, et la subjectivité de la vérité.

Bien qu'il soit plus enclin à travailler à partir de ses propres scénarios originaux, les quelques adaptations d'oeuvres littéraires signées par Egoyan - Russel Banks pour De beaux lendemains et William Trevor pour le dérangeant Voyage de Felicia - sont très proches des histoires qu'il a lui-même écrites directement pour le cinéma.

Ce sont les qualités du livre de Holmes, un premier roman, qui ont convaincu Atom Egoyan à l'adapter.

Couronné de succès pour son activité de musicien (il est chanteur, compositeur, et producteur), Holmes fit montre d'une polyvalence étonnante comme librettiste et compositeur d'une comédie musicale qui obtint un Tony, Le mystère d'Edwin Drood. Adapté d'un livre méconnu de Charles Dickens, ce succès à Broadway, à l'affiche depuis très longtemps, révéla également son intérêt pour le genre du polar, ce qu'il exploita à nouveau pour La vérité nue / Where the Truth Lies. En outre, grâce à ce livre, Holmes approfondit sa connaissance du show business.

Après avoir mis au point la première version de son scénario, Egoyan l'a fait lire à son fidèle producteur, Robert Lantos, à qui l'on doit, outre les films d'Egoyan, Being Julia, Sunshine et Black Robe.

Colin Firth

Colin Firth, avec son visage impassible, réussit pourtant, de rôles en rôles, à exprimer un large
panel d'émotions. Tout en retenu. Preuve d'un talent certain.

De films en films, il s'est spécialisé, à l'instar d'Hugh Grant, dans la comédie romantique. On a ainsi pû le voir dans Shakespeare in love, Love Actually et les deux épisodes de Bridget Jones, où il incarnait Mark Darcy, l'amant de la trentenaire maladroite.

Parmi ses autres grands rôles : La vérité nue d'Atom Egoyan et La jeune fille à la perle, d'après le livre de

Tracy Chevalier. L'histoire de Johannes Vermeer, qui tombe sous le charme de
Scarlett Johansson.

Flaschback. Nous sommes le 10 septembre 1960 à Grayshoot an Grande-Bretagne. Naissance de Colin Firth. De son vrai nom Vince Collins, Colin Firth, bine décidé à devenir comédien, suite une

formation théâtrale classique avant d?incarner de nombreux rôles à la télévision et au cinéma.

Il se fait ainsi remarqué à l'issu de sa formation en incarnant Hamlet.

Puis très vite le jeune acteur obtient son premier rôle pour le septième art en interprétant Tommy Judd dans "Another country", de Marek Kanievska (1984).

Depuis, Colin Firth n'a eu de cesse d'alterner contrats pour le petit et grand écran.

Au fil des ans, il s'est spécialisé dans la comédie romantique.

On a pû ainsi le voir en amant de Renée Zellweger (Chicago, Jerry Maguire, NurseBetty, Fou d'Irène, Bridget Jones) dans Bridget Jones d'après les best-sellers d'Helen Fielding, où il interprète Mark Darcy, qui doit faire face à son ennemi Hugh Grant.

Les deux opus tirés des romans généreront plus de 250 millions de dollars de recettes à travers le monde, et

valu à Colin Firth deux nominations aux BATFA.


Auparavant, les spectateurs fleur bleue avait pû l'admirer dans Love Actually, première réalisation de Richard Curtis, le scénariste de 4 mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill et Bridget Jones.

Le long-métrage se voulait d?ailleurs comme " L'ULTIME COMEDIE ROMANTIQUE " dixit l'affiche.

Le comédien anglais faisait parti d'une galerie de personnes composée de Hugh Grant (4 mariages et un

enterrement, Pour un garçon, Coup de foudre à Notting Hill), Emma Thompson (Harry Potter), Liam Neeson (Star Wars, Batman Begins, La liste de Schindler), Laura Linney et Keira Knightley (Joue-la comme Beckham, Pirates des caraïbes, Le roi Arthur).

Une réussite indéniable pour Working Title et Universal.

A tel point que les studios eurent recours à nouveau à ses services pour Nannay Macphee, mis en scène par Emma Thompson. Colin Firth y incarne Mr Brown, père veuf d'une tribu d'enfants indisciplinésqui sont ensorcelés par une gouvernante dotée de pouvoirs magiques (Emma Thompson).

Autre succès à son actif : La jeune file à la perle d'après le livre de Tracy Chevalier. L'histoire de

Johannes Vermeer, qui tombe sous le charme de Scarlett Johanson (En bonne compagnie, Match point, Lost In
Translation, Ghost World).

Mais aussi en 1996, Le patient anglais avec Juliette Binoche (Les amants du Pont Neuf, Caché, Le chocolat) et Ralph Fiennes (Harry Potter et la coupe de feu, Spider), Relative Values avec Michelle Pfeiffer et Jessica et Valmont de Milos Forman où il tenait le rôle-titre aux côtés d'Annette Bening (American Beauty)

On a pû également le voir dans Trauma de Marc Evans avec Mena Suvari, projeté en avant-première au Festival du Film de Sundance en janvier 2004.

Sans oublier deux ans plus tôt dans L'importance d'être constant aux côtés de Rupert Everett et de Reese
Witherspoon
, le multi-Oscarisé Shakespeare in love, où il incarne Lord Wessex, le méchant mari de Violet de Lesseps, interprétée par Gwyneth Paltrow.

Avec son visage impassible, il réussit pourtant, de rôles en rôles, à exprimer un large panel d'émotions. Tout

en retenu. Preuve d'un talent certain.

Témoin de cette large palette, La vérité nue d'Atom Egoyan, réussite indéniable, où Colin Firth forme un duo

attachant avec Kevin Bacon (L'homme sans ombre, Mystic River).

H.T

Par zoom-Cinema.fr le 21 décembre 2005.

Dernières réactions sur La Vérité nue

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "La Vérité nue" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu La Vérité nue.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :