Accueil > Albert Dupontel
 Albert Dupontel

Albert Dupontel

Nom : Dupontel
Prénom : Albert
Date de naissance : 11 janvier 1964
Âge : 55 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Albert Dupontel

Biographie

Albert Dupontel est né le 11 janvier 1964. Passionné par la scène, le jeune garçon se forme au théâtre National de Chaillot. Très vite il fait ses débuts sur grand écran, avec La bande des quatre de Jacques Rivette. Le jeune homme se forge une solide réputation au théâtre à nouveau, avec un one man show, où il affine déjà son style. Un mélange de poésie et de cynisme. Puis il enchaîne avec des sketchs pour Canal +.

S’ensuit alors des rôles marquants au cinéma à l’instar du déjanté Serial Lover de James Huth où il doit faire face à une Michèle Laroque, qui tue un à un ses amants. Délirant. Ou encore Un Héros très discret de Jacques Audiard, pour lequel il obtient le César du meilleur rôle masculin. Un long-métrage où il partage l’affiche avec Mathieu Kassovitz. Comme le réalisateur de La Haine, il passe derrière la caméra à plusieurs reprise. Premier long, très remarqué : Bernie, avec des scènes cultes comme les coups de pelle et le poussin avalé. S’ensuit le revers de son second film Le créateur avec sa muse Claude Perron. Une comédienne qu’il retrouve dans son troisième long, Enfermés dehors, avec un univers proche de Tex Avery, où il dirige en vrac Yolande Moreau mais aussi son maître Terry Gilliam. En 2009 il met en scène Catherine Frot dans son quatrième film Le vilain.

Parallèlement, Albert Dupontel creuse un peu le sillon de la folie et de la noirceur, à travers divers personnages tous aussi passionnant les uns que les autres : La maladie de Sachs de Michel Deville, Irréversible de Gaspard Noé avec Vincent Cassel et Monica Bellucci, présenté au festival de Cannes 2002. Sans omettre les succès à l’instar d'Odette Toulemonde avec Catherine Frot, Fauteuils d’orchestre de Danièle Thompson, où il incarne un pianiste, Président de Lionel Delplanque, Un long  dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet et Jacquou le Croquant de Laurent Boutonnat, L'Ennemi Intime de Florent Emilio-Siri, aux côtés de Benoit Magimel. Des compositions intenses, pour un acteur et cinéaste sans concession, se moquant des conventions.

Les films réalisés :


Filmographie sélective :