Accueil > Frédéric Diefenthal
 Frédéric Diefenthal

Frédéric Diefenthal

Nom : Diefenthal
Prénom : Frédéric
Date de naissance : 26 juillet 1968
Âge : 51 ans
Nationalité : Français



L'actualité récente de Frédéric Diefenthal

Biographie

Révélé aux côtés de Samy Naceri dans la série des Taxi (Taxi, Taxi 2, Taxi 3, Taxi 4), Frédéric Diefenthal alterne les genres au cinéma : policier (Jeu de cons de Jean-Michel Verner, Dédales avec Lambert Wilson et Sylvie Testud, Six-Pack d’Alain Berbérian), grosse production (Belphégor de Jean-Paul Salomé aux côtés de Sophie Marceau) ou encore comédie (Nos amis les flics avec Daniel Auteuil, L’incruste, fallait pas le laisser entrer où il se laisse envahir par Titoff).

Pourtant, l’acteur bénéficiant d’une côte de sympathie importante, connaît davantage de succès du côté du petit écran : il retrouve les faveurs du public avec des feuilletons à succès comme David Nolande et Clara Sheller, série moderne où il incarne le colocataire de Mélanie Doutey.


Flashback. Nous sommes le 26 juillet 1968 à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne. Naissance de Frédéric Diefenthal.
Le jeune ne voue guère de culte à ses professeurs. Espiègle, il quitte tout naturellement les bancs de l’école avant d’enchaîner les petits boulots (apprenti hôtelier, coiffeur).
Mais très vite, sa passion pour le jeu se déclare.

Frédéric Diefenthal se prend alors en main et suit des cours au théâtre Viriot.
Le jeune comédien enchaîne alors les second rôles, dans divers long-métrages comme Les Gens normaux n’ont rien d’exceptionnel, où il donne la réplique à Valeria Bruni Tedeshi (5 fois 2) ou encore La Totale de Claude Zidi aux côtés de Thierry Lhermitte.

De la même génération qu’un certain Samy Naceri (les deux hommes n’ont que sept ans d’écart), la carrière du jeune Frédéric prend une autre tournure lorsque l’acteur fait la connaissance de Luc Besson.
Un déclic se produit alors : le metteur en scène décide de les associer, pour former un nouveau duo comique, où il incarne un flic maladroit, obligé de repasser sans cesse le permis.
La série des Taxi est née.

La suite, on la connaît…

Le premier volet, qui attirera plus de 6 million de spectateurs en salle, engendrera plusieurs suites : Taxi 2, Taxi 3, Taxi 4
La recette demeure on ne peut plus efficace : le long-métrage reste clairement orienté et conçu pour un public jeune avec des cascades étourdissantes, concoctées par Rémi Julienne. Accélérations, empilage de voitures façon Blues Brothers, une poursuite copiée sur Bullitt. De quoi en mettre plein les yeux.

Les personnages sont des archétypes dessinés à grands traits, rigides dans leur gestuelle kung-fu. Luc Besson a également eu la bonne idée de faire jouer le rôle du chauffeur de taxi par un Beur, Samy Naceri, sympa et antiraciste, qui porte le maillot de la Coupe du Monde. L'icône Zidane de Marseille n'est pas loin.
Sans omettre une bande-originale rap efficace, confiée à un fleuron du rap phocéen, le groupe IAM.

Saupoudrez le tout avec des recettes remises au goût du jour : une poignée de carambolages (The Blues Brothers), de l'humour franchouillard (Le gendarme de St Tropez, Le Corniaud), des militaires idiots (Le gendarme de St Tropez), un brin de baston (le Ninja blanc) et des accessoires fous (façon James Bond 007). Et le tour est joué !

Profitant de sa soudaine notoriété (Frédéric Diefenthal se révèlera même nommé pour son rôle d’Emilien au César de meilleur espoir masculin), le jeune comédien enchaîne les tournages, passant du policier (Jeu de cons de Jean-Michel Verner, Dédales avec Lambert Wilson et Sylvie Testud, Six-Pack d’Alain Berbérian) à la grosse production (Belphégor de Jean-Paul Salomé aux côtés de Sophie Marceau) ou encore la comédie (Nos amis les flics avec Daniel Auteuil, L’incruste, fallait pas le laisser entrer où il se laisse envahir par Titoff). Plus surprenant encore : Raoul Ruiz, cinéaste adulé par les critiques, fait appel à ses services pour Les âmes fortes, aux côtés de Laetitia Casta et Arielle Dombasle.

Pourtant, Frédéric Diefenthal, acteur bénéficiant d’une côte de sympathie importante, connaît davantage de succès du côté du petit écran.

Après avoir joué pendant de nombreuses années dans la série Le juge est une femme, il retrouve les faveurs du public avec des feuilletons à succès comme David Nolande et Clara Sheller, série moderne où il incarne le colocataire de Mélanie Doutey.

H.T


Filmographie sélective :