Accueil > 4 mariages et un enterrement > Secrets de tournage

4 mariages et un enterrement
Secrets de tournage

Affiche miniature du film 4 mariages et un enterrement Affiche du film 4 mariages et un enterrement
 


51 %   (61 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 27 avril 1994

Genre : Comédie.
Nationalité : Britannique

Secret de tournage du film 4 mariages et un enterrement

Secret de tournage du film 4 mariages et un enterrement

Le tournage de 4 mariages et un enterrement de Mike Newell

Hasard ou coïncidence ?

L'un des films les plus drôles sur le thème du mariage est le fruit du travail de trois célibataires endurcis !
Une ironie dont le trio Hugh Grant-Richard Curtis-Mike Newell (respectivement acteur, scénariste et réalisateur) est bien évidemment conscient.

L'idée de "4 mariages et un enterrement" s'est mise à émerger dans l'esprit du scénariste Richard Curtis lorsque ce dernier s'est rendu compte en consultant de vieux agendas qu'il avait assisté au cours des cinq dernières années à plus de 65 mariages !

Empruntant des anecdotes à l'un et à l'autre, il a donc commencé à rédiger le scénario de "4 mariages et un enterrement", qui représente à ses yeux sa vengeance pour les samedis passés à l'église et dans les réceptions.

Une fois la première version écrite, Curtis l'a envoyé à Mike Newell, réalisateur de "Dance with a stranger".
Dans le script original le personnage principal d'Hugh Grant (Charles) n'était pas confronté à un véritable dilemme.
Le scénario a donc été remanié pour étoffer le personnage de Charles.

Restait à trouver l'acteur capable d'incarner Charles, monogame qui ne sait pas quelle direction donner à sa vie. Mike Newell a très vite pensé à Hugh Grant.

L'acteur de "Maurice" était capable de transcender le stéréotype du British coincé.
Dès les premiers essais, le choix s'est avéré tout à fait pertinent. La dextérité verbale d'Hugh Grant, ses phrases à rallonge, résumaient parfaitement la personnalité du personnage. Restait un problème épineux: le casting.

Un "véritable casse-tête" selon Mike Newell.

Le plus gros souci du réalisateur n'était pas Rowan Atkinson (qui interprète le curé angoissé), mais de trouver qui incarnerait Carrie, cette américaine au charme si dévastateur que ses rares apparitions suffiraient à rendre crédible les sentiments de Charles à son égard.

Andie MacDowell a donc été choisie pour sa beauté et son charme naturel. Après plusieurs jours de tournage (et un verre de vin malencontreusement renversé par MacDowell sur Hugh Grant), une forme de réaction chimique s'est produite entre les deux acteurs.

Outre le temps capricieux (dont on découlé grippes, insolations et rhume des foins parmi les acteurs) et malgré la lourde logistique (chaque scène mobilisait une centaine de figurants), le tournage s'est finalement achevé avec une semaine d'avance.

- @ir-V Trocc@z -

Andie McDowell

Un petit McDo, çà vous dirait ?

Une McDowell, encore mieux. Après des petits jobs étudiants, Andie McDowell devient mannequin puis de connaître la gloire grâce à la Palme d'or de Sexe, mensonges et vidéos de Steven Soderbergh (Erin Brockovich, Solaris, Ocean's Eleven, Ocean's Twelve).

Depuis elle a donné notamment la réplique dans deux sommets de la comédie : Quatre mariages et un enteremment avec Hugh Grant (Love Actually, Pour un garçon, Coup de foudre à Notting Hill).

Et puis Un jour sans fin,
d'Harold Ramis (Mafia Blues) avec Bill Murray (Broken Flowers, Lost In Translation, Sos fantômes) où se dernier est condamné à revivre éternellement la même journée.


Flashback. Nous sommes le 12 février 1958. Naissance en Caroline du Sud, d'Andie McDowell.
La McDo devrait-on l'appeler en termes familier.

Car la belle jeune fille ne connaît pas immédiatement la gloire malgré son charme fou.
Elle enchaîne ainsi les petits boulots pour subvenir à ses besoins.
Certains veinards ont ainsi eu la chance de se faire servir des burgers dans des fast-food par la sublime jeune femme.

Mais très vite, son évidente beauté est remarquée par les directeurs de casting. L'histoire de dit pas s'ils l'ont repéré en manger un sandwich, derrière le comptoir.
Toujours est-il qu'elle quitte l'huile grasse au profit des plateaux de cinéma et la pub.

Après diverses réclames elle devient mannequin pour les plus grandes marques de produits de beauté....

Avant de se faire ses débuts dans le milieu du septième art dans Greystoke, l'histoire d'un homme singe incarné par Christophe Lambert (Subway, Highlander).

Mais après ce départ sur les chapeaux de roues, le spectateurs ont peu l'occasion d'admirer son visage doux sur grand écran, excepté dans la sitcom "The Secrets of Sahara".

Il faudra attendre l'âge de 33 ans et la Palme d'Or de Sexe, mensonges et vidéo de Steven Soderbergh (Erin Brockovich, Solaris, Ocean's Eleven, Ocean's Twelve), pour qu'enfin le sacre du film sur la Croisette rejaillisse sur Andie McDowell.

Les producteurs et metteurs en scène la sollicitent désormais davantage.
Après Christophe Lambert, elle donne la réplique à un autre français, Gérard Depardieu (36, quai des orfèvres, Le dernier métro, San Antonio, Cyrano de Bergerac) dans Green Card.
Avant d'enchaîner avec Hudson Hawk, gentleman cambrioleur aux côtés de Bruce Willis (Sixième sens, Incassable, Piège de Cristal, 58 minutes pour vivre).

Mais ce sont surtout avec deux comédies qu'elle va atteindre son apogée dans les années 90 : 4 mariages et un enterrement, où elle tombe amoureuse d'Hugh Grant (Love Actually, Pour un garçon, Coup de foudre à Notting Hill).
Tout le monde a encore en tête la scène du baiser final sous la pluie, sur du tube écrit par Wet Wet Wet.

Et puis Un jour sans fin, avec Bill Murray (Broken Flowers, Lost In Translation, Sos fantômes) où se dernier est condamné à revivre éternellement la même journée.

Depuis, pas d'aussi gros succès au box-office malgré de nombreuses collaborations avec encore et toujours des cinéastes ou acteur hexagonaux : Harrison's Flowers d'Elie Chouraqui, ou encore Le dernier signe où Andie McDowell tombe sous le charme de Samuel Le Bihan (Le pacte des loups, 3 zéros, Jet Set).

On a également pû la voir dans Mes doubles, ma femme et moi, où elle interprète la femme de Michael Keaton (Batman)

H.T


Par zoom-Cinema.fr le 27 avril 1994.

Dernières réactions sur 4 mariages et un enterrement

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "4 mariages et un enterrement" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu 4 mariages et un enterrement.

Ce film a 1 commentaire.


       Email

Votre réaction :