Accueil > La doublure > Secrets de tournage

La doublure
Secrets de tournage

Affiche miniature du film La doublure Affiche du film La doublure
 


49 %   (83 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 29 mars 2006

Genre : Comédie.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film La doublure

Secret de tournage du film La doublure

Gad Elmaleh, doublure de Jamel Debbouze

Au départ Francis Veber avait écrit le rôle de François Pignon pour Jamel Debbouze. Ce dernier a finalement décidé de laisser à sa place à un acteur plus précis et exigeant que lui en l’occurrence Gad Elmaleh. Les deux comiques avaient notamment écrit ensemble un sketch irrésistible, La barre de fer. Gad Elmaleh reprend donc le rôle culte de François Pignon après Jacques Brel (L'Emmerdeur), Pierre Richard (Les Compères, Les Fugitifs), Jacques Villeret (Le Dîner de cons), et Daniel Auteuil (Le Placard).

Francis Veber : "Gad est un très bon Pignon, affirme le réalisateur-scénariste. Parce qu'il a compris qu'il ne faut pas en faire trop. Il a été obligé de gommer le Gad Elmaleh de la scène pour entrer dans cette nouvelle peau et ce n'est pas facile, parce que ce n'est pas Pignon qui fait les effets, ce sont les autres. Pignon est comme ces boxeurs qui boxent en contre. A la fin du combat il gagne mais il a pris beaucoup de coups." Le comédien Gad Elmaleh apprécie lui aussi ce personnage qui se rapproche de ceux qu'il incarne dans ses one-man Show : "Ce que j'aime vraiment chez Pignon, c'est qu'il n'a rien demandé mais que tout lui arrive. C'est presque chaplinesque comme situation. Pignon est quelqu'un qui est au centre de l'histoire, au coeur de l'action, mais qui n'en est pas le moteur. Il le devient malgré lui. Ce qui le caractérise aussi, c'est sa candeur, mais ce n'est pas le benêt pour autant."

Retrouvailles

La doublure marque les retrouvailles entre le réalisateur et des acteurs avec lequel il a déjà travaillé. En tête Daniel Auteuil, le François Pignon du Placard et de Richard Berry, qu'il avait dirigé dans Tais-toi ! et au théâtre dans l'Emmerdeur. La Doublure a été tourné pendant l'été 2005 aux studios Eclair d'Epinay-sur-Seine.

Veber écrit sur les femmes

Pour la première fois dans un film de Francis Veber, la place des femmes est équivalente à celle celles des hommes. Nouvelles venues dans le clan Veber, Alice Taglioni, Virginie Ledoyen, et Kristin Scott Thomas sont ainsi les pièces maîtresses du scénario de La Doublure : "je n'avais pas d'a priori contre les femmes, explique le réalisateur-scénariste, mais simplement je n'avais pas de sujet. Les histoires qui me venaient le plus facilement étaient les histoires d'amitié. Puis brusquement, une histoire d'amour s'est présentée en tant que sujet et il a bien fallu retrousser ses manches et écrire un rôle de femme. Alors dans la foulée j'en ai écrit plusieurs... Finalement écrire pour les femmes n'est pas plus compliquée que d'écrire pour les hommes et j'ai très envie de recommencer."

Par zoom-Cinema.fr le 29 mars 2006.

Dernières réactions sur La doublure

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "La doublure" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu La doublure.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :