Accueil > Lucky Luke > Secrets de tournage

Lucky Luke
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Lucky Luke Affiche du film Lucky Luke
 


53 %   (97 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 21 octobre 2009

Genres : Comédie, Western.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Lucky Luke

Secret de tournage du film Lucky Luke

James Huth, Jean Dujardin : une équipe gagnante

Lucky Luke est le fim évènement de l'automne 2009. Il marque les retrouvailles de Jean Dujardin et James Huth après Brice de Nice et ses 4 million d'entrées en 2005. Après ce succès, les deux hommes sont attendus au tournant. James Huth n'a pas réussi à transformer l'essai avec une contre-performance cuisante : Hellphone. Le réalisateur a tenté d'imposer un style, le film adolescent fantastique. Mais le public hexagonal n'a pas répondu présent. Pourtant le cinéaste avait mis tous les atouts de son côté : un comédien en vogue (Christophe Barratier révélé par Les choristes), une bande-originale rock et soignée (avec les clermontois The Eldeberries notamment). Mais la sauce n'a pas pris; depuis, le succès de Lol et Les beaux gosses a prouvé que l'on pouvait parler des adolescents et les attirer en masse dans les salles obscures, quand ils se sentent concernés et s'identifient aux héros sur grand écran.
De son côté Jean dujardin continue son parcours quasi sans faute. Car à l'exception de L'amour aux trousses, il reste un des comédiens les plus en vue du moment. Oss 117 : rio ne répond plus l'a prouvé, attirant plus de 2 290 000 spectateurs en salle. Plus que le premier volet, Oss 117 : Le Caire nid d'espion. Depuis Lucky Luke et les aventures de l'agent misogyne, il choisit ses projets, et a notamment tourné sous la direction de Nicole Garcia dans Un balcon sur la mer. Un nouveau rôle moins comique, après l'essai convaincant de Contre-enquête.

Acteurs venus de tous horizons

Au générique on retrouve Jean Dujardin dans le rôle du héros, mais aussi Michael Yoün, qui se fait plus rare sur grand écran. Il s'est depuis exilé au Canada pour tourner l'adaptation des aventures de son groupe Fatal Bazooka. Sylvie Testud, après plusieurs films d'auteurs, voit ici l'occasion de tourner dans une nouvelle grosse production après le phénomène La môme. Melvil Poupaud (L'heure zéro, Le temps qu'il reste), demeure le comédien le moins connu du grand public de ce casting. Il incarne ici Jesse James. Bruno Salomone, complice de Jean Dujardin (Nous C Nous, mais aussi Igor d'Hossegor dans Brice de Nice) prête sa voix à Jolly jumper, la fidèle monture du héros. Et puis bien sûr n'oublions pas l'épouse de Jean Dujardin, Alexandra Lamy dans le rôle de Belle. La comédienne n'a pas attiré les foules avec ses derniers films, malgré certaines prises de risques (Ricky).

Marketing

Les premières affiches et images de Luky Luke ont été dévoilées 5 mois avant la sortie. Des visuels saturés, un ton "sable" qui fait penser au désert où se situe l'action. Dans la bande-annonce on voit le héros incarné par Jean Dujardin, machonnant un brin d'herbe. Ce trailer joue en effet sur les codes et les caractéristiques principales du personnage connus du grand public, son allure et sa façon de tirer plus vite que son ombre. Pour preuve : on voit dans un premier temps le héros de dos : son chapeau et sa dégaine suffisent à deviner qui il est, tout comme d'autres personnages cultes (Tintin et sa houpette, les moustaches et le casque d'Astérix).

Sens du détail

Le réalisateur a le sens du détail. On notera ainsi lors de la scène d’arrivée de Michaël Youn / Billy the Kid la mention en arrière-plan "James Huth Saloon" (soit le nom du metteur en scène de Lucky Luke).


Lucky Luke et le cinéma

Ce n'est pas la première fois  que les aventures de Luky Luke sont adaptées au cinéma. Il y a tout d'abord bien sûr les dessin-animés, dont le dernier en date, Tous à l'ouest (2007) a été un cuisant échec au box-office.   Puis le héros a également fait l'objet de films à part entère avec des acteurs en chair et en os. Première transposition dès 1971 avec Le Juge réalisé par Jean Girault. Une transposition idèle de l'album signé Morris et Goscinny, avec Pierre Perret dans le rôle du juge Roy Bean et Robert Hossein alias Black Bird. Puis l'américain Terence Hill s'est attaqué à son tour à la légende. En 2004, le duo Eric et Ramzy se sont concentrés sur les personnages Les Dalton, là encore un échec artistique et commercial. Il faut dire que le réalisateur Philippe Haïm n'était pas très motivé, il avait accepté de participer au projet pour faire plaisir à ses enfants...Depuis le cinéaste a mis en scène l'excellent Secret Défense.

Par Hervé le 24 août 2009.

Dernières réactions sur Lucky Luke

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Lucky Luke" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Lucky Luke.

Ce film a 3 commentaires.


       Email

Votre réaction :