Accueil > Kevin Spacey
 Kevin Spacey

Kevin Spacey

Nom : Spacey
Prénom : Kevin
Date de naissance : 26 juillet 1959
Âge : 60 ans
Nationalité : Américain



L'actualité récente de Kevin Spacey

Biographie

Lauréat de deux Oscars, Kevin Spacey est passé maître dans l’art d’incarner les méchants (Usual Suspect, Seven). De nombreuses récompenses qui ne l’empêcheront pas d’enchaîner par la suite de nombreux échecs commerciaux : K-pax, Ordinary Decent Criminal, Superman Returns, La vie de David Gale.


Flash-Back. Nous sommes le 26 juillet 1959 à South Orange dans le New-Jersey. Naissance de Kevin Spacey.


Dès son plus jeune âge, Kevin Spacey déborde d’énergie. Il court dans tous les sens, plein de vie. Ce qui a le don de taper sur les nerfs de ses deux parents, respectivement rédacteur technique et secrétaire.


Il trouve alors un moyen de se concentrer avec le théâtre, véritable défouloir, et suit des cours d'art dramatique de Juilliard. Parmi ses compagnons de classe, un certain…Val Kilmer.


Il fait alors dans la foulée ses premières armes sur les planches, et gagne ses premiers cachets à Broadway.
Ce n’est qu’à l’approche de la trentaine, à 27 ans précisément, que le jeune homme entame une carrière cinématographique.

Mike Nichols l’engage ainsi pour donner la réplique à deux monstres sacrés, Meryl Streep et Jack Nicholson dans La Brûlure.


L’année suivante, il fait détour par le petit écran via la sitcom Wiseguy, et prend de l’épaisseur.


Dès lors, Kevin Spacey ne cessera de prendre plaisir, à l’instar d’Anthony Hopkins, à incarner des rôles sombres, de méchants…

De L.A. Confidential avec Russell Crowe à Minuit dans le jardin du bien et du mal de Clint Eastwood en passant par Looking for Richard d’Al Pacino.

Kevin Spacey obtient deux Oscars, pour Usual Suspects et American Beauty


Il marque surtout les esprits dans deux films majeurs des années 90 : Seven de David Fincher, où il donne du film à retordre à Brad Pitt et Morgan Freeman.


Sans omettre le polar Usual suspects et son fameux retournement de situation final, qui lui vaudra l'Oscar du Meilleur second rôle.


Toujours à la frontière entre sadisme et ambiguïté, il obtient cinq ans plus tard une seconde statuette pour American Beauty de Sam Mendes, qui sonde les douleurs de l’américain moyen, façon Desperate Housewives, version masculine.


De nombreuses récompenses qui ne l’empêcheront pas d’enchaîner par la suite de nombreux échecs commerciaux : K-pax, Ordinary Decent Criminal, Superman Returns, La vie de David Gale.


Fort de ses expériences, Kevin Spacey est passé à deux reprises derrière la caméra avec Beyond the Sea et Albino Alligator.


H.T

Filmographie sélective :