Harry Potter et l'ordre du Phénix
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Harry Potter et l'ordre du Phénix Affiche du film Harry Potter et l'ordre du Phénix
 


56 %   (156 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 11 juillet 2007

Genre : Fantastique.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Harry Potter et l'ordre du Phénix

Secret de tournage du film Harry Potter et l'ordre du Phénix

Un nouveau réalisateur

Déjà la cinquième année à Pouldlard pour Harry Potter. Plus que deux épisodes à porter à l’écran, avant la fin de la saga. 2007, grande année pour les amateurs d’Harry Potter avec donc la sortie de la cinquième adaptation d’un roman, Harry Potter et l’ordre du Phénix. Mais aussi la publication de l’ultime volet en librairie des aventures du jeune sorcier, inventé par Joanne Kathleen Rowling. Comme toute franchise qui se respecte, de Mission Impossible à James Bond, et excepté Le seigneur des Anneaux, c’est un nouveau réalisateur qui met en scène de cinquième épisode. David Yates succède ainsi à Chris Columbus (Maman j’ai raté l’avion), Alfonson Cuaron et Mike Newell. Comme Tom Cruise avec Mission : Impossible 3, la production (David Heyman) a fait appel à un homme de main ayant fait ses preuves à la télévision. C’est dire si les mentalités ont évolué. David Yates a notamment réalisé The Sins pour la BBC, il compte aussi à son actifs des court-métrages, dont Bank, pour lequel il obtenu un BATFA. Le cinéaste met en image le scénario de Michael Goldenberg, qui avait déjà signé le script de Peter Pan, Contact avec Jodie Foster et Where the Wild Things Are.

Le casting

Côté casting, tout ce que la planète cinéma et plus particulièrement l’Angleterre compte d’acteurs incontournables, ont été auditionnés. Peu de suspens pour les rôles principaux, toujours dévolus à Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint. Et après de longues tergiversations, c’est bien Gary Oldman lui-même qui reprend le rôle de Sirius Black. Longtemps, le comédien affichait des rapports tendus avec Warner Bros. Problématique, quand on sait à quel point son personnage joue un rôle primordial dans ce cinquième épisode. Restait les seconds couteaux, tout aussi importants. A peine l’année 2006 débutée, que déjà le casting avait commencé. Premier rôle à distribuer Luna Lovegood, qui fait parti du clan constitué par Harry Potter et l’ordre du Phénix. Et comme le patriotisme est de mise, une fois de plus, seuls les jeunes adolescentes britanniques et irlandaises ont été autorisées à se présenter. 15000 prétendantes toute de même ! Vous avez dit sélection rigoureuse ? Et c’est donc Evanna Lynch qui interprétera Luna Lovegood. Une fois ce problème réglé, restait encore des personnages à incarner. Finalement, ce seront James Utechin et Alec Hopkins, qui interpréteront respectivement Lupin et Rogue. Et Sirius Black plus jeune prendra les traits de James Walter. Quant au rôle de la cousine de ce même Sirius Black, la place est dévolue à l’actrice fétiche de Tim Burton, Helena Bonham Carter. C’est dire si l’on reste du côté obscur de la force.

Pour compléter cette distribution déjà conséquente, citons Imelda Staunton (Vera Drake) alias Dolores Umbrage, nouvelle enseignante à Poudlard (elle y prodigue des cours contre les Forces du Mal). Sans omettre George Harris (L'Interprète) plus connu sous le nom de Kingsley Shacklebolt ; Natalia Tena, Nymphadora Tonks et Kathryn Hunter (All Or Nothing)

Le tournage

Une fois ce casting réunit, restait à donner les premiers coups de manivelle. Le tournage débuta au sud de la Grande-Bretagne, aux Leavesden Studios. Harry Potter et l’ordre du Phénix sortira le 11 juillet 2007 en France. On peut compter une fois de plus sur le marketing intense de la Warner. Et sur le soutien implicite des médias, qui relaient les infos dès que la moindre information circule. Dès décembre 2006, le studio propose une première affiche, une première bande-annonce et des teasers. Et le même mois, le magazine Ciné-Live titre…à juste titre "Harry Potter, l’homme de l’année", avec un entretien exclusif avec Daniel Radcliffe.

L'atrium du Ministère, plus grand décor jamais construit pour un film Harry Potter.

Avant de songer au combat avec Voldemort (Ralph Fiennes), Harry Potter doit d'abord réintégrer Poudlard et, pour cela, plaider sa cause au Ministère de la Magie. "Dans le gigantesque atrium du Ministère, le visiteur aperçoit en premier lieu un portrait de Fudge digne des affiches de propagande soviétiques", explique le chef décorateur Stuart Craig. "Le Ministère représente la quintessence de la bureaucratie, même si les gens s'y déplacent et y communiquent par la voie des airs. En Angleterre, nos bâtiments officiels sont généralement de style victorien très décoratif. Le Ministère étant installé sous terre, j'ai commencé par visiter les plus anciennes stations de métro londoniennes, célèbres pour leurs carrelages rutilants. Nous avons incorporé ce détail et inventé un monde souterrain de structure tubulaire aux murs ornés de carreaux noirs polis. C'était très intéressant sur le plan visuel… et très délicat à filmer à cause des reflets."

De dimensions imposantes (60 x 40 mètres, avec un plafond à 10 mètres), l'atrium du Ministère est le plus grand décor jamais construit pour un film Harry Potter. Décoré de plus de 30 000 carreaux, qu'il fallut mettre en place un par un, sa vastitude est encore amplifiée par les effets visuels. Escorté par Mr. Weasley, Harry Potter s'introduit dans ce lieu auguste en poussant la porte… d'une cabine téléphonique.

Le premier baiser

À l'approche de Noël, les "soldats" observent une trêve et regagnent le domicile familial. Une seule reste sur place : l'adorable Cho Chang (Katie Leung), qui avait attiré le regard d'Harry Potter dans La Coupe de Feu. La mort tragique de Cedric avait compliqué leur relation, mais toutes les conditions sont désormais réunies pour que naisse une idylle - leur première! C'est sous une branche de gui, opportunément fournie par La Chambre des Demandes qu'ils échangeront leur premier baiser - un moment impatiemment attendu par les millions de fans d'Harry Potter. Daniel Radcliffe : "La nervosité de Katie Leung renforçait ma propre nervosité. Pas seulement à cause de ce baiser, mais parce que Cho Chang et Harry Potter ont une relation assez compliquée. Mais, après deux ou trois prises, nous avons trouvé nos marques et tout a été très cool."

Katie Leung : "J'anticipais ce premier baiser de cinéma, mais David Yates a été impeccable. Il nous a désinhibés en nous donnant des indications très précises, et Daniel m'a grandement facilité la tâche. J'ai eu du plaisir à tourner cette scène, et si vous voulez tout savoir, Daniel Radcliffe embrasse très bien!"

David Heyman : "nous sommes nombreux à suivre Daniel Radcliffe depuis ses débuts, à l'âge de dix ans. Nous l'avons vu grandir, nous nous sommes attachés à lui, avec le désir de le protéger au mieux. C'était donc étrange et même légèrement embarrassant d'assister à cette "première", mais tout s'est déroulé à merveille. Je suis sûr que les spectateurs apprécieront ce tendre et beau moment. Un de mes grands plaisirs sur Harry Potter aura été d'assister à la maturation de ces gosses, à l'épanouissement de leurs talents. Ce sont de merveilleux jeunes gens débordant de gentillesse, de curiosité, de sensibilité et d'intelligence. La qualité de leur interprétation montre à quel point ils ont évolué sur le plan personnel et professionnel."

La Bataille entre Harry Potter et Voldemort

Les six jeunes sorciers se défendent avec vaillance, usant des incantations rituelles fraîchement apprises. Mais ils ne font guère le poids face aux Mangemorts. Alors que tout semble perdu, l'Ordre du Phénix fait irruption sous la conduite de Sirius Black. Et la bataille reprend de plus belle. David Yates fit appel au chorégraphe Paul Harris pour régler ce majestueux affrontement. "David Yates voulait un nouveau style de combat et de maniement des baguettes magiques rappelant l'escrime - des mouvements amples avec assez de distance entre les adversaires pour lancer sortilèges et formules magiques", explique Harris, qui s'attacha aussi à diversifier les techniques de chaque acteur en fonction de son personnage : "Jason Isaacs (Lucius), par exemple, a un style très pur, très formel, alors que celui de Gary Oldman (Sirius) est plus instinctif, plus proche du combat de rue."

La bataille se conclut par l'affrontement épique d'Albus Dumbledore et Lord Voldemort (Ralph Fiennes), où tous les éléments naturels - la terre, l'eau, le feu - auront leur rôle à jouer. La rencontre de ces deux grands sorciers est le couronnement des cinq premiers chapitres du cycle", explique David Yates . "Nous nous devions d'en faire le plus spectaculaire affrontement possible du bien et du mal, et d'y attribuer une place centrale à Harry Potter." Car c'est l'âme d'Harry Potter qui est le véritable enjeu de cette lutte", complète David Heyman. "À cet instant précis, Harry Potter le solitaire prend conscience de l'immense et irremplaçable cadeau que lui ont fait tous ceux qui ont compté dans sa vie."

"Harry Potter réalise que Lord Voldemort (Ralph Fiennes), aussi puissant et influent soit-il, n'aura jamais ce qu'il possède : la loyauté sincère et inconditionnelle de ses amis", suggère Daniel Radcliffe.

Le train Harry Potter et l’ordre du Phénix

Un train-exposition dédié à Harry Potter et l’ordre du Phénix a stationné à la Gare du Nord, à Paris, mardi 19 juin 2007. Par la suite, il fera étape dans plusieurs villes de l'Hexagone, jusqu'au 1er juillet. Un train rebaptisé le "Poudlar Express". Pour cette opération inédite, la SNCF s'est associée à Warner Bros. L'univers du film y est recréé dans deux voitures-exposition. Au programme : des éléments véritables du décor, dont le grand hall du ministère de la magie et le bureau du professeur Rogue, responsable des potions magiques. Une dizaine de costumes portés réellement par les comédiens pendant le tournage, notamment l'uniforme d'Harry Potter et la cape de l'énigmatique et redoutable Voldemort (Ralph Fiennes) se révèlent aussi exposés dans des vitrines. Et les fans les plus assidus pourront même découvrir en avant-première les images du long-métrage. Pour parfaire le tout, des illusionnistes professionnels inviteront les 5000 visiteurs attendus à découvrir leurs nouveaux tours. De quoi créer un bon buzz autour du film diffusés sur des écrans plasma. En attendant, l'ultime tome des aventures de Harry Potter de J.K Rowling ("Harry Potter et les Reliques de la mort") sera publié en français le 26 octobre 2007.

Des empreintes dans le ciment à Hollywood

Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint, les trois jeunes acteurs principaux d'Harry Potter et l’ordre du Phénix ont laissé lundi 9 juillet 2007 leurs empreintes dans le ciment à Hollywood, deux jours avant la sortie du cinquième épisode des aventures du sorcier à lunettes sur les écrans en Amérique du nord. Les jeunes comédiens ont plongé mains et chaussures dans le ciment frais en face du célèbre théâtre Grauman, l'un des sites les plus touristiques de la capitale américaine du cinéma, où ils sont désormais immortalisés. Et bonne nouvelle pour les fans : Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint ont tous les trois signé pour jouer dans les deux derniers films tirés de la série. Le sixième et avant-dernier, Harry Potter et le prince de sang mêlé sera sur les écrans fin novembre 2008.

Par zoom-Cinema.fr le 11 juillet 2007.

Dernières réactions sur Harry Potter et l'ordre du Phénix

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Harry Potter et l'ordre du Phénix" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Harry Potter et l'ordre du Phénix.

Ce film a 1 commentaire.


       Email

Votre réaction :