Accueil > Zodiac > Secrets de tournage

Zodiac
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Zodiac Affiche du film Zodiac
 


50 %   (66 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 17 mai 2007

Genre : Policier.
Nationalité : Américain

Secret de tournage du film Zodiac

Secret de tournage du film Zodiac

Zodiac, sélectionné au festival de Cannes 2007


Zodiac, nouveau film pour David Fincher, le réalisateur talentueux de films devenus cultes comme Fight Club avec Brad Pitt et Edward Norton, ou encore Seven avec Morgan Freeman. Panic Room avec Jodie Foster fût en comparaison un semi-échec artistique et critique. Le cinéaste américain revient ici en force avec Zodiac, un long-métrage sélectionné au festival de Cannes 2007, 60 ième édition. Un thriller inspiré des livres de Robert Graysmith. Après le tueur aux péchés capitaux de Seven, le cinéaste s'attaque donc au sadique sexuel qui a terrorisé la Californie du Nord dans les années 70. Un scénario inspirée d'un fait réel. Réunissant au passage la crème des acteurs, en tète Jake Gyllenhaal (Le secret de Brockeback Mountain, Donnie Darko, Jarhead – la fin de l’innocence), Mark Ruffalo (Et si c’était vrai, Les fous du roi) et Robert Downey Jr (Kiss Kiss, Bang Bang, Allie McBeal). Zodiac sortira en France la même semaine que le plus grand festival au monde, le 17 mai.

Sobriété

Zodiac couvre plusieurs époques sans donner pour autant dans le "film d’époque". Évitant le piège de la reconstitution, David Fincher et ses collaborateurs optèrent pour un maximum de sobriété. David Fincher : "je ne voulais pas d’un pastiche visuel, d’un ersatz de «Starsky et Hutch», d’un kitsch à la sauce seventies. Par souci d’authenticité, j’ai incorporé aux décors le genre de meubles ou d’accessoires quasi intemporels qu’on se transmet de génération en génération, et qu’on trouve chez tout le monde. C’est clairement le cas dans l’appartement de Robert. J’aurais pu faire passer plus de Volkswagen dans le champ, mais je pense que nous avons donné une bonne re- présentation de l’époque, même si elle n’est pas techniquement irréprochable. La musique, de toute manière, mettra le spectateur sur la voie." L’équipe tourna cinq semaines dans la région de San Francisco, et filma le reste à Los Angeles. À L.A., les locaux du Chronicle furent recréés dans un ancien bâtiment de la Poste. Un immeuble de Spring Street hébergea des répliques du Palais de Justice et du San Francisco Police Department. Vallejo ayant considérablement changé en trente- huit ans, il fallut utiliser des décors de substitution à Downey. À "Frisco", la reconstitution de l’agression du Lac Berryessa demanda un travail conséquent au chef décorateur Donald Graham Burt : "les arbres derrière lesquels s’était dissimulé le tueur avaient été déplantés. Il fallut transporter deux grands chênes par hélico et les mettre en terre trois ou quatre jours avant le tournage, sachant qu’ils ne survivraient pas longtemps. Deux «accessoires» fort coûteux, mais totalement indispensables à la scène."

Costumes

Côté habillement, Graysmith fournit à Casey Storm des photos des années soixante et soixante- dix. "Beaucoup des protagonistes de Zodiac étant en vie, nous tenions à ce qu’ils se trouvent bien représentés», explique le chef costumier. «Nous avons surtout veillé à un strict réalisme, s’agissant essentiellement de reporters et de flics qui n’étaient pas tous très pointus sur le plan vestimentaire." Pour habiller les victimes, Storm se reporta aux photos de police : "nous avons numérisé celles-ci pour dupliquer très précisément le tissu et la couleur des vêtements que Darlene Ferrin portait le jour de sa mort. Cela avait un petit côté morbide, mais David tenait à honorer la réalité historique et la mémoire des victimes." "L’histoire dictant sa loi, la palette et le look de Zodiac se réclament de l’hyperréalisme", explique le directeur photo Harris Savides. "Certaines influences ont joué : le naturalisme de photographes comme William Eggleston, Todd Hido et Steven Shore, mais il est vrai que leur impact tend à s’estomper au fil du travail."

La caméra vidéo HD Thompson Viper Filmstream


Zodiac
demeure le premier long-métrage à utiliser la caméra vidéo HD Thompson Viper Filmstream qui avait déjà servi sur des pubs (réalisées notamment par David Fincher) et quelques films étrangers à petit budget. Fincher a choisi la Viper parce qu’elle capte mieux que d’autres la lumière ambiante : "je l’avais employée sur des spots et j’ai trouvé qu’il était temps de l’essayer sur un long-métrage. J’aime travailler en numérique et ne pas attendre le lendemain pour juger le matériau."

L’ingénieur en chef Wayne R. Tidwell, qui avait travaillé comme opérateur vidéo sur The Game, Fight Club et Panic Room, était le seul membre de l’équipe Zodiac à avoir pratiqué la Viper : "David Fincher est d’une extrême précision. Il sait exactement ce qu’il veut. En HD, on peut immédiatement apprécier le résultat au lieu de devoir visionner des heures de rushes. C’est cette même image, enregistrée sur disque dur, qui ira directement en postproduction. Alors que nous avions quelques inquiétudes au sujet de la robustesse du matériel, nous avons eu bien moins de problèmes mécaniques que sur une caméra traditionnelle. En numérique vous ne risquez pas non plus de rayer le négatif ou de trouver un cheveu coincé dans la fenêtre.» Fincher gagna encore plus de temps en recourant au logiciel Final Cut Pro d’Apple, dont il souligne la simplicité et la modicité." David Fincher gagna encore plus de temps en recourant au logiciel Final Cut Pro d’Apple, dont il souligne la résidus chimiques du montage sur pellicule. "Nous assistons là aux débuts d’un processus qui devrait s’imposer dans les années à venir."

Par zoom-Cinema.fr le 17 mai 2007.

Dernières réactions sur Zodiac

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Zodiac" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Zodiac.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :