Accueil > Le prix à payer > Secrets de tournage

Le prix à payer
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Le prix à payer Affiche du film Le prix à payer
 


52 %   (44 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 4 avril 2007

Genre : Comédie dramatique.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Le prix à payer

Secret de tournage du film Le prix à payer

Le prix à payer, nouvelle comédie pour Alexandra Leclère après le succès des sœurs fâchées avec Catherine Frot et Isabelle Huppert.

Le prix à payer, nouvelle comédie pour Alexandra Leclère après le succès des Sœurs fâchées avec Catherine Frot et Isabelle Huppert.

Pour son nouveau long-métrage a réunit un trio d’acteur qui se connaissaient bien…
Voilà un quart de siècle, Nathalie Baye et Christian Clavier étaient en effet réunis dans Je Vais Craquer de François Leterrier.

Gérard Lanvin et Christian Clavier s’étaient également donné la réplique vingt ans auparavant dans Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré.

Quant à Nathalie Baye et Gérard Lanvin, ils avaient tourné ensemble en 1981 dans Une étrange affaire de Pierre Granier-Deferre...

Pour renforcer ce trio : Géraldine Pailhas (Le coût de la vie, Les chevaliers du ciel) et Patrick Chesnais (On va s’aimer, Je ne suis pas là pour être aimé)


Gérard Lanvin, heureux d’être dirigé par une femme

Dans le rôle du chauffeur de Christian Clavier, Gérard Lanvin

L’acteur était heureux de tourner sous l’égide d’une femme comme Alexandra Leclère : "de nos jours, il y a très peu de rôles intéressants pour les cinquantenaires au cinéma, et Alexandra nous a offert à Christian et à moi, deux personnages denses parce qu’en crise à un moment de leur vie où le doute et la réussite interviennent. Ce sont deux très beaux rôles avec de la matière à jouer. Je ne suis pas surpris que ce soit une femme qui ait écrit ça, car comme à chacune de mes rencontres avec un patron femme, je m’aperçois de leur exigence, de leur passion, de leur exactitude et croyez-moi, pour l’instant, y a pas photo, elles sont plus bornées que les mecs !

Chez Alexandra il n’y pas que la chevelure qui soit grande, il y a aussi les idées. Un proverbe polonais dit : “ L’eau, le feu et la femme ne disent jamais assez ”. C’est vrai et c’est ce que j’aime. Et puis quand il faut être ferme, les femmes sont des montagnes. J’aime particulièrement travailler avec elles, elles m’ont toujours fait avancer grâce à cette fermeté. J’ai un profond respect pour ces patronnes qui m’ont fait confiance, ce sont des battantes que j’aime.

La plume d’Alexandra me plait. Elle me fait penser au Blier de la bonne époque, celui qui était en plein dans son époque justement. Ce style acide, drôle, percutant, émouvant, jusqu’à méchant même, quel- le palette pour un acteur ! Comment ne pas aimer ce style sans complaisance, qui sait nous parler de nous, de nos travers, cette objectivité, ce courage, et toute cette émotion qui s’en dégage. J’aime l’écriture populaire, surtout quand elle est de qualité.
"

Clairement, Le prix à payer marche sur les platebandes du Coût de la vie (Avec déjà Géraldine Pailhas).

Le long-métrage marque aussi les rapports ténus entre argent et pouvoir, après Hors de prix de Pierre Salvadori avec Gad Elmaleh et Audrey Tautou ou encore La doublure de Francis Veber avec Gad Elmaleh, Daniel Auteuil, Richard Berry, Kristin-Scott Thomas et Alice Taglioni.

H.T

Par zoom-Cinema.fr le 4 avril 2007.

Dernières réactions sur Le prix à payer

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Le prix à payer" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Le prix à payer.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :