Accueil > Mauvais Esprit > Secrets de tournage

Mauvais Esprit
Secrets de tournage

Affiche miniature du film Mauvais Esprit Affiche du film Mauvais Esprit
 


50 %   (91 votes)

Donnez votre avis !

Ciné : 5 novembre 2003

Genre : Comédie.
Nationalité : Français

Secret de tournage du film Mauvais Esprit

Secret de tournage du film Mauvais Esprit

Thierry Lhermitte, alias Vincent Porel dans Mauvais esprit de Patrick Alessandrin

Pour le pire et le meilleur. Après le succès des Bronzés et des films avec la bande du Splendid, Thierry Lhermitte alterne le pire (Fanfan, Les mille et une nuits, Les Ripoux 3, Les secrets professionnels du docteur Apfelglück, Incontrôlable, aux côtés de Michael Youn, Qui perd gagne ! avec Elsa Zylberstein, L'Américain de Patrick Timsit avec Lorant Deutsch, Mauvais Esprit aux cotés de Michel Muller et Ophélie Winter) et le meilleur (Le placard et Le dîner de cons de Francis Veber, Les ripoux, Ripoux contre ripoux, L'ex-femme de ma vie de Josiane Balasko, La totale, Effroyables jardins avec Jacques Villeret).

Et va jusqu'à prendre davantage de risques, en tournant dans des long-métrages très sombres, à l'instar du méconnu et pourtant remarquable Une affaire privée et Cette femme-là (avec Josiane Balasko) de Guillaume Nicloux, avec également Marion Cotillard (Taxi, Les jolies choses, Big Fish, Edy)
Mais le public n'est pas au rendez-vous.
Les spectateurs préférant définitivement retenir de lui, sa facette de beau gosse, drôle souvent à son insu. Théorie confirmée par le succès des Bronzés 3 : amis pour la vie.


Flaschback. Nous sommes le 24 novembre 1952 à Boulogne-billancourt. Naissance de Thierry Lhermitte.
L?histoire est connue de tous : c'est sur les bancs du lycée Pasteur que la future bande du Splendid se rencontre. Car avant de venir des stars du cinéma hexagonal, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko furent des amis pour la vie.

La symbiose entre les compères se révèlent vite évidente. Les vannes fusent, les répliques font mouche.
Une belle complicité qui débouche sur de nombreuses pièces de café-théâtre.
En tête, Amours, coquillages et crustacés.

Le succès est tel que la bande est contacté par Patrice Leconte (Tandem, Tango, L'homme du train, La fille sur le pont, Une chance sur deux, Monsieur Hire, Ma femme s'appelle reviens, Circulez y'a rien à voir, La veuve de Saint-Pierre) pour une adaptation.

Les Bronzés et sa suite Les Bronzés font du ski deviennent des comédies générationnelles, qui font la joie du petit écran à chaque rediffusion.

« Quand te reverrais-je pays merveilleux ?» entonné par un Michel Blanc frigorifié, le massage musclé, la boisson locale à base de crapaud, les tentatives de drague de Jean-Claude Dus, les aventures sentimentales de Popeye (Thierry Lhermitte).
Autant de morceaux de bravoure et de répliques cultes.

S'ensuit Le père noël est une ordure et Papy fait de la résistance. Mais très vite, touts ses individualités, plus douées les unes que les autres, font leur bonhomme de chemin.

Ainsi, pour les spectateurs possédant une grande mémoire se souviendrons de fugaces apparitions du beau-gosse Thierry Lhermitte dans Les valseuses aux côtés de Gérard Depardieu (36, quai des Orfèvres, Cyrano de Bergerac) ou encore ou Que la fête commence de Bertrand Tavernier.

Le schisme avec les autres amis du Splendid étant alors entamé, Thierry Lhermitte utilise son physique avantageux pour alterner films policiers et comédies à succès.

Un engouement qui ne démentira pas avec par exemple La femme de mon pote ou Le mariage du siècle.

Mais c'est les sommets du box-office sont atteints avec son duo impayable qu'il forme avec Philippe Noiret, deux flics aux méthodes pas très catholiques, dans Les ripoux.
Son personnage, François, qu'il retrouvera d'ailleurs dans deux suites, toujours sous l'égide de Claude Zidi (Astérix et Obélix) : Ripoux contre ripoux et les Ripoux 2 où Lorant Deutsch (L'américain, Le ciel, les oiseaux et ta mère, Les amateurs) vient compléter le duo.

S'ensuit le bide des conseil professionnels du docteur Apfelglück.
Parenthèse désenchantée avant de renouer avec le succès d'un Indien dans la ville d'Hervé
Palud
, avec Patrick Timsit (Le cousin, La crise, Landru) , sur une musique de Tonton David.

Après avoir été un pionner dans le milieu de l'informatique et d'Internet, ses deux passions méconnues, et une légère traversée du désert, il remplace Claude Brasseur dans l'adaptation de la pièce Le dîner de cons de Francis Veber, où il donne la réplique à Jacques Villeret (Les enfants du marais, Iznogoud, La soupe aux choux, Les âmes grises).

Ce dernier qu'il retrouve dans Effroyables jardins, de Jacques Becker (Les enfants du marais, Un crime au paradis).

Ces dernières années, il prend davantage de risques, en tournant dans des long-métrages très sombres, à l'instar du méconnu et pourtant remarquable Une affaire privée et Cette femme-là (avec Josiane Balasko) de Guillaume Nicloux, avec également Marion Cotillard (Taxi, Les jolies choses, Big Fish, Edy)
Mais le public n'est pas au rendez-vous.

Les spectateurs préférant définitivement retenir de lui, sa facette de beau gosse, drôle souvent à son insu. Théorie confirmée par le succès des Bronzés 3 : amis pour la vie.

H.T

Par zoom-Cinema.fr le 5 novembre 2003.

Dernières réactions sur Mauvais Esprit

Attention, il est possible que certains commentaires contiennent des révélations sur la fin du film "Mauvais Esprit" ou sur des éléments clés de celui-ci, donc prudence pour ceux qui n'ont pas encore vu Mauvais Esprit.

Soyez le premier à commenter ce film !


       Email

Votre réaction :